1. Sofar de Nahama prit alors la parole:

2. Ceci justifie mes réflexions: je veux répondre et dire tout ce que je sens.

3. Quand on me remet en place de façon humiliante, mes pensées m'inspirent une réponse.

4. Ne sais-tu pas que depuis toujours, depuis que l'homme a été mis sur terre,

5. le triomphe des méchants est de courte durée la joie de l'impie n'est que d'un instant.

6. Sa taille a beau s'élever jusqu'au ciel, et sa tête toucher les nuages,

7. comme un fantôme il disparaît pour toujours, et ceux qui le voyaient demandent: "Où est-il?"

8. C'est comme un rêve envolé: on ne le trouve plus, comme un fantasme de la nuit: il a fui.

9. On s'était habitué à le voir: c'est fini, les lieux qu'il fréquentait ne le reverront plus.

10. Ses fils rembourseront les pauvres, de ses mains, peut-être, il redonnera sa fortune.

11. Sa carcasse était pleine de force juvénile, la voilà couchée avec lui dans la poussière!

12. Sa bouche savourait le mal, il le cachait sous sa langue,

13. il l'aimait tant qu'il ne le lâchait pas mais le gardait sous son palais...

14. Mais cette nourriture se change en ses entrailles, elle devient un poison dans son ventre:

15. le voici qui vomit les richesses dévorées, Dieu les fait ressortir de son ventre.

16. Il suçait du venin de serpent: c'est une morsure de vipère qui le tue!

17. Il ne reverra pas les ruisseaux d'huile fraîche, les torrents de miel et de crème.

18. Il lui faut rendre son gain: il n'a pu l'avaler; les fruits de son commerce ne seront pas pour lui.

19. C'est qu'il opprimait les pauvres, il volait la maison au lieu de la bâtir.

20. Sa cupidité n'était jamais satisfaite, on ne se sauvait pas de son appétit:

21. il dévorait et nul n'y échappait. C'est pourquoi son bonheur n'a pas duré.

22. En pleine réussite, les problèmes l'assaillent, et le malheur le frappe à coups redoublés.

23. Alors qu'il est en train de se remplir le ventre, Dieu décharge sur lui sa colère et fait pleuvoir sur lui ses flèches.

24. Echappe-t-il à la lame de fer? l'arc de bronze le transperce!

25. La flèche est ressortie par son dos, la pointe a traversé son foie: le voilà sous le coup d'une angoisse de mort,

26. et son destin, ce sont les ténèbres. Un feu que nul n'a allumé le dévore et consume les survivants de sa tente.

27. Les cieux ont dévoilé ses crimes, et la terre se soulève contre lui.

28. L'inondation emporte sa maison: ce sont les eaux de la colère de Dieu.

29. Voilà le sort que Dieu réserve au méchant, l'héritage que Dieu lui promet.



Livros sugeridos


“Faltar com a caridade¨¦ como ferir a pupila dos olhos de Deus.” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.