1. La reine Esther se réfugia auprès du Seigneur, saisie d'une angoisse mortelle.

2. Elle avait enlevé ses vêtements de reine et revêtu des vêtements de misère et de deuil. Au lieu des riches parfums, elle s'était recouvert la tête de cendres et d'ordures.

3. Elle humiliait sévèrement son corps: loin de le parer de bijoux, elle le couvrait de ses cheveux défaits et c'est ainsi qu'elle suppliait le Seigneur, le Dieu d'Israël:

4. "O mon Seigneur, notre roi, tu es l'Unique! Viens à mon secours, car je suis seule et n'ai pas d'autre secours que toi, et je dois risquer ma vie.

5. Depuis ma naissance j'ai appris de mes pères que tu as choisi Israël parmi tous les peuples, et nos pères parmi tous leurs ancêtres. Tu as fait d'eux ton héritage et tu as accompli pour eux tes promesses.

6. Mais alors nous avons péché contre toi et tu nous as livrés entre les mains de nos ennemis

7. parce que nous avions servi leurs dieux. Tu es juste, Seigneur!

8. Mais il ne leur suffit plus de voir notre triste esclavage, ils ont fait appel à leurs idoles pour ruiner le décret sorti de ta bouche,

9. pour faire disparaître ton héritage, pour fermer la bouche de ceux qui te chantent, éteindre la gloire de ton autel et de ton Temple.

10. Voici que les païens s'apprêtent à chanter la victoire de leurs idoles, à s'extasier sans fin devant un roi qui n'est qu'un homme.

11. N'abandonne pas ta royauté, Seigneur, à ceux qui ne sont rien. Que nul ne puisse rire de notre ruine! Retourne contre eux leurs plans et fais un exemple de celui qui les dresse contre nous.

12. Souviens-toi, Seigneur, montre-toi au jour de notre épreuve, et à moi, Roi des dieux et Maître de toute autorité, donne-moi le courage.

13. Lorsque je serai devant le lion, mets sur mes lèvres les paroles qui le séduiront, retourne son coeur pour qu'il déteste notre ennemi, pour qu'il le fasse périr avec tous ceux qui lui ressemblent.

14. Quant à nous, que ta main nous sauve. Viens à mon secours, car je suis seule et je n'ai personne en dehors de toi, Seigneur.

15. Tu connais toute chose, tu sais que je déteste la gloire des impies et que j'ai en horreur la couche des païens et de tout étranger,

16. mais tu sais que j'y suis obligée. La couronne que je dois porter aux jours de fête, comme un signe de ma grandeur, me dégoûte autant que le linge souillé par les règles d'une femme; c'est pourquoi, quand je suis chez moi, je ne la porte pas.

17. Ta servante n'a pas mangé à la table d'Aman, elle n'aime pas les banquets des rois, elle ne boit pas de leur vin.

18. Ta servante n'a pas connu d'autre joie que toi, Seigneur, Dieu d'Abraham, depuis le jour de son couronnement jusqu'à aujourd'hui.

19. O Dieu, toi qui l'emportes sur tous, écoute la voix des désespérés, délivre-nous de la main des méchants, et libère-moi de ma peur!"



Livros sugeridos


“Para mim, Deus está sempre fixo na minha mente e estampado no meu coração.” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.