1. Comme Mardochée se reposait dans la cour du palais avec deux eunuques, Bigtan et Térech, gardiens des portes,

2. il entendit leur conversation. Il chercha à comprendre leur entretien et il découvrit qu'ils se préparaient à assassiner le roi Assuérus; aussitôt il les dénonça auprès du roi.

3. Le roi fit interroger les deux eunuques; ils avouèrent et on les mit à mort.

4. Après quoi le roi fit noter dans ses Mémoires le récit de cet événement, et Mardochée en fit autant de son côté.

5. Pour récompenser Mardochée, le roi lui confia une charge dans son palais et lui fit de nombreux cadeaux. Mais cette affaire des deux eunuques du roi valut à Mardochée l'hostilité d'Aman, fils de Hamdata, un descendant d'Agag, qui était très bien vu du roi.



Livros sugeridos


“Quanto maiores forem os dons, maior deve ser sua humildade, lembrando de que tudo lhe foi dado como empréstimo.” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.