1. Le grand-prêtre lui demanda: "Les choses sont-elles ainsi?"

2. Il répondit: "Frères et pères, écoutez! Le Dieu de gloire est apparu à notre père Abraham quand il était en Mésopotamie, avant qu'il n'aille vivre à Harran.

3. Il lui a dit : Quitte ton pays et ta parenté et va vers la terre que je te donnerai.

4. C'est alors qu'il a quitté la Chaldée pour vivre à Harran. Après la mort de son père, Dieu l'a fait émigrer vers le pays où vous habitez à présent.

5. Il ne lui a donné aucun domaine en ce pays, pas même de quoi poser son pied, mais il lui a promis cette terre: il devait la lui donner en propriété, comme à sa descendance après lui. Mais de fait il était sans enfants.

6. Dieu lui a parlé ainsi: Tes descendants vivront tels des émigrés sur une terre étrangère. Durant quatre cents ans ils seront maltraités et feront un travail d'esclaves.

7. Mais, dit encore Dieu, je jugerai la nation qui les aura maintenus en servitude. Après quoi ils en sortiront et viendront m'adorer en ce lieu."

8. C'est à lui que Dieu a donné l'alliance de la circoncision. Après avoir engendré Isaac, il le circoncit le huitième jour; Isaac a fait de même pour Jacob, et Jacob pour les douze patriarches.

9. Les patriarches devinrent jaloux de Joseph et le firent emmener en Egypte. Mais Dieu était avec lui:

10. il le libéra de toutes ses épreuves et lui donna grâce et sagesse aux yeux de Pharaon, roi d'Egypte. Celui-ci fit de lui le gouverneur de l'Egypte et de toute sa propre maison.

11. Survint une famine en Egypte et en Canaan; l'épreuve fut telle que nos pères ne trouvaient plus à manger.

12. Jacob apprit qu'il y avait du blé en Egypte et il y envoya nos pères une première fois.

13. C'est à la deuxième fois que Joseph se fit reconnaître de ses frères. Le Pharaon connut alors la race de Joseph.

14. Puis Joseph fit appeler son père Jacob et toute sa famille, au nombre de soixante-quinze personnes.

15. Jacob descendit en Egypte et il y mourut, nos pères également.

16. On les fit ramener à Sichem et déposer dans le sépulcre qu'Abraham avait acheté à prix d'argent aux fils de Hamor, à Sichem.

17. Le terme approchait pour la promesse que Dieu avait jurée à Abraham. Le peuple se développait et foisonnait en Egypte

18. lorsqu'arriva un autre roi qui ne connaissait pas Joseph.

19. Il vit notre race d'un mauvais oeil et fit tout pour nuire à nos pères, leur faisant abandonner leurs bébés pour qu'ils n'aient plus de descendance.

20. C'est à ce moment que Moïse est né, celui qui était cher à Dieu. Durant trois mois il fut élevé dans la maison de son père, et quand on l'exposa, il fut recueilli par la fille de Pharaon qui l'éleva comme son fils.

22. Moïse fut instruit de tout le savoir des Egyptiens: il était très doué pour la parole et pour l'action.

23. Il avait déjà passé l'âge de quarante ans lorsque l'idée lui vint de visiter ses frères, les fils d'Israël.

24. Voyant comment on maltraitait l'un d'eux, il voulut le défendre et rendit la pareille à celui qui abusait de lui: il fit périr l'Egyptien.

25. Ses frères allaient-ils comprendre que par sa main Dieu leur offrait le salut? Moïse le croyait. De fait ils ne comprirent pas.

26. Le jour suivant il les vit qui se battaient entre eux et il essaya de ramener la paix: "Vous êtes frères!" leur dit-il, "pourquoi vous faire du mal l'un à l'autre?"

27. Mais celui qui maltraitait son prochain s'y refusa: Qui t'a fait notre chef ou notre juge?

28. Veux-tu me tuer comme tu as tué hier l'Egyptien?

29. En entendant cela, Moïse prit la fuite et s'en alla demeurer au pays de Madian. Là il eut deux fils.

30. Quarante ans déjà s'étaient écoulés lorsque, dans le désert du mont Sinaï, un ange lui apparut dans les flammes d'un buisson en feu.

31. Moïse fut très intrigué par ce qu'il voyait. Comme il s'approchait pour mieux se rendre compte, il y eut une voix du Seigneur:

32. Je suis le Dieu de tes pères, le Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob. Moïse ressentait une telle crainte qu'il n'osait plus regarder.

33. le Seigneur lui dit alors: Enlève les sandales que tu as aux pieds, car le lieu où tu te trouves est une terre sainte.

34. J'ai vu comment on maltraite mon peuple en Egypte, j'ai entendu leurs gémissements et je suis descendu pour les délivrer. Va, je te renvoie en Egypte.

35. Ce Moïse qu'ils avaient renié, à qui ils avaient dit: "Qui t'a fait chef et juge?" c'était lui que Dieu leur envoyait comme chef et libérateur, avec l'appui de l'ange qui lui était apparu dans le buisson.

36. C'est lui qui les a fait sortir, qui a opéré signes et prodiges au pays d'Egypte, à la Mer Rouge et au désert durant quarante années.

37. C'est ce même Moïse qui a dit aux fils d'Israël: Le Seigneur fera se lever d'entre vos frères un prophète comme moi.

38. C'est lui qui était avec nos pères à l'assemblée du désert, avec l'ange qui lui parlait sur le mont Sinaï; et il a reçu les paroles vivantes pour nous les donner.

39. Nos pères ne voulaient pas l'écouter, ils se rebellaient et ne pensaient qu'à retourner en Egypte.

40. Ils dirent même à Aaron: Fais-nous des dieux qui marchent à notre tête, car ce Moïse qui nous a fait sortir d'Egypte, nous ne savons pas ce qui lui est arrivé.

41. C'est alors qu'ils firent le veau: ils offrirent un sacrifice à l'idole et firent leur bonheur de l'oeuvre de leurs mains.

42. Dieu détourna son visage et les laissa rendre un culte à l'armée du ciel, comme il est écrit au livre des Prophètes: M'avez-vous offert victimes et sacrifices durant les quarante années au désert, maison d'Israël?

43. Vous portiez la tente de Molok et l'étoile de Rafa votre dieu, les images que vous aviez faites pour vous incliner devant elles. C'est pourquoi je vous déménagerai au-delà de Babylone.

44. Nos pères avaient au désert la Tente du Témoignage; celui qui parlait à Moïse lui avait ordonné de la faire selon le modèle qu'il avait vu.

45. Après l'avoir reçue, nos pères l'introduisirent avec Josué quand ils dépossédèrent les nations que Dieu chassait devant eux. Rien ne changea jusqu'au temps de David.

46. David jouissait de la faveur de Dieu et voulut lui procurer un lieu de repos dans la maison de Jacob.

47. De fait, ce fut Salomon qui lui construisit ce Temple.

48. Mais le Très-Haut n'habite pas des constructions humaines; le prophète l'a dit:

49. Le ciel est mon trône et la terre est mon marchepied; quelle maison pourriez-vous me construire? dit le Seigneur. Ai-je besoin d'un lieu de repos?

50. N'est-ce pas ma main qui a fait tout cela?

51. Mais vraiment vous avez la nuque raide! La circoncision n'a pas touché vos coeurs ni vos oreilles, et toujours vous résistez à l'Esprit Saint. Vous faites exactement comme vos pères:

52. quel est le prophète qu'ils n'ont pas persécuté? Ils ont tué ceux qui annonçaient la mort du Juste, et c'est vous maintenant qui l'avez livré et tué.

53. Déjà vous aviez reçu les préceptes de la Loi, une institution à la mesure des anges, et vous ne l'avez pas observée!

54. En entendant ces paroles d'Etienne, ils frémissaient de rage contre lui et grinçaient des dents.

55. C'est alors qu'Etienne fut rempli de l'Esprit Saint, il leva son regard vers le ciel et il vit Jésus siégeant à la droite de Dieu.

56. Il s'écria: "Je vois les cieux ouverts et le Fils de l'Homme placé à la droite de Dieu!"

57. Ils se bouchèrent les oreilles et commencèrent à pousser de grands cris. Tous ensemble ils se jetèrent sur lui.

58. On le conduisit hors de la ville et on commença à lui jeter des pierres. Les témoins avaient déposé leurs vêtements aux pieds d'un jeune homme du nom de Saul.

59. Pendant qu'on le tuait à coups de pierres, Etienne faisait cette prière: "Seigneur Jésus, reçois mon esprit."

60. Il se mit à genoux et cria d'une voix forte: "Seigneur, ne leur tiens pas compte de ce péché!" Après quoi il s'endormit dans le Seigneur.



Livros sugeridos


Como distinguir uma tentação de um pecado e como estar certo de que não se pecou? – perguntou um penitente. Padre Pio sorriu e respondeu: “Como se distingue um burro de um homem? O burro tem de ser conduzido; o homem conduz a si mesmo!” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.