1. En ce temps-là mourut le roi des Ammonites, son fils Anoun régna à sa place.

2. David se dit: "Je serai plein d'attentions pour Anoun, fils de Nahach, puisque son père a fait la même chose pour moi." David envoya donc ses serviteurs pour lui présenter ses condoléances à l'occasion de la mort de son père. Mais lorsque les serviteurs de David arrivèrent chez les Ammonites,

3. les princes Ammonites dirent à leur maître Anoun: "Penses-tu donc que David a envoyé ses messagers avec des condoléances pour honorer ton père? Il les a sûrement envoyés pour espionner la ville, pour en connaître les défenses et s'en emparer?"

4. Alors Anoun saisit les serviteurs de David, il leur rasa la moitié de la barbe, coupa leurs vêtements à la hauteur des fesses et les renvoya;

5. En apprenant cela, David envoya quelqu'un à leur rencontre car ces hommes étaient couverts de honte. Il leur fit dire: "Restez à Jéricho jusqu'à ce que votre barbe ait repoussé, vous reviendrez ensuite."

6. Les Ammonites se rendirent bien compte qu'ils s'étaient rendus odieux à David; ils engagèrent donc à leur service les Araméens de Beth-Réhob et les Araméens de Soba, au nombre de vingt mille hommes. Ils engagèrent également le roi de Maaka avec mille hommes et douze mille hommes de Tob.

7. Quand David apprit cela, il envoya Joab avec toute l'armée et les troupes d'élite.

8. Les Ammonites sortirent et se rangèrent en bataille à l'entrée de la porte, tandis que les Araméens de Soba et de Réhob avec les gens de Tob et de Maaka restaient en rase campagne.

9. Joab se retrouva donc avec des ennemis devant lui et derrière lui. Il choisit les troupes d'élite d'Israël et les rangea face aux Araméens,

10. puis il confia à son frère Abisaï le reste du peuple, et celui-ci les rangea face aux Ammonites.

11. Il dit alors: "Si les Araméens sont plus forts que moi, tu viendras à mon secours, si les Ammonites sont plus forts que toi, je viendrai à ton secours.

12. Sois fort, montrons-nous courageux pour notre peuple et pour les villes de notre Dieu; Yahvé fera ce qui lui semblera bon."

13. Joab s'avança avec son armée pour combattre les Araméens, et ils s'enfuirent devant lui.

14. Lorsque les Ammonites virent que les Araméens fuyaient, eux aussi tournèrent le dos devant Abisaï et rentrèrent en ville. Alors Joab mit fin à la campagne contre les Ammonites et rentra à Jérusalem.

15. Voyant qu'ils avaient été battus par Israël, les Araméens rassemblèrent leurs forces.

16. Hadadézer envoya des messagers pour appeler tous les Araméens qui étaient de l'autre côté du fleuve et ils se rassemblèrent à Hélam; Chobak, le chef de l'armée d'Hadadézer, était à leur tête.

17. Lorsque David l'apprit, il réunit tout Israël, traversa le Jourdain et arriva à Hélam.

18. Les Araméens se rangèrent en bataille face à David et le combat s'engagea. Les Araméens tournèrent le dos devant Israël et David leur tua sept cents attelages et quarante mille hommes. Chobak, leur chef, fut abattu et mourut sur place.

19. Lorsque tous les rois, vassaux de Hadadézer, virent qu'ils avaient été battus par Israël, ils demandèrent la paix aux Israélites et firent leur soumission; à partir de ce jour les Araméens n'osèrent plus porter secours aux Ammonites.



Livros sugeridos


“A sua função é tirar e transportar as pedras, e arrancar os espinhos. Jesus é quem semeia, planta, cultiva e rega. Mas seu trabalho também é obra de Jesus. Sem Ele você nada pode fazer.” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.