1. Renoncez donc à tout ce qui est méchanceté et tromperie ou qui n'est pas sincère. Laissez là l'envie et les médisances et,

2. comme des nouveau-nés, recherchez ce lait authentique de la parole. Elle vous fera grandir et vous mènera à la plénitude.

3. N'avez-vous pas déjà goûté comme le Seigneur est bon?

4. Vous êtes venus à celui qui est la pierre vivante rejetée par les hommes mais précieuse pour Dieu qui l'a choisie.

5. Et donc vous aussi, devenus pierres vivantes, construisez-vous comme un édifice spirituel, une race sainte de prêtres, pour offrir à Dieu par Jésus Christ les sacrifices spirituels qui lui sont agréables.

6. L'Ecriture dit à ce sujet: Voici que je pose en Sion une pierre choisie, une pierre d'angle de grand prix. Quiconque s'appuie sur elle ne sera pas déçu.

7. Vous serez donc à l'honneur, vous qui croyez. Par contre, pour ceux qui ne croient pas, il est la pierre rejetée par les bâtisseurs, laquelle est devenue pierre d'angle,

8. un caillou sur lequel on bute, une pierre qui fait chuter. Cette chute, c'est leur refus de croire à la parole, et pour eux c'était prévu.

9. Mais vous êtes une race choisie, vous êtes une communauté de rois et de prêtres, une nation sainte, un peuple que Dieu a fait sien, afin de chanter les grandeurs de celui qui vous a appelés des ténèbres à sa merveilleuse lumière.

10. Vous n'étiez pas un peuple, et vous devenez peuple de Dieu. Vous étiez ceux dont on n'a pas pitié, mais maintenant on a eu pitié de vous.

11. Frères bien aimés, puisque vous êtes ici-bas des hôtes de passage, des migrants, je vous invite à vous abstenir de ces désirs charnels qui font la guerre à vos âmes.

12. Votre belle conduite au milieu des païens fera que ceux qui vous accusent comme des malfaiteurs en viennent à rendre gloire à Dieu au jour de sa visite quand ils auront été témoins de vos bonnes oeuvres.

13. Soumettez-vous à toute créature humaine en pensant au Seigneur. Obéissez au chef de l'Etat parce qu'il occupe le premier poste,

14. aux gouverneurs, parce qu'il les a chargés de réprimer les malfaiteurs et d'encourager ceux qui agissent bien.

15. Dieu veut qu'à force de faire le bien vous fassiez taire l'ignorance des imbéciles.

16. Soyez libres comme peuvent l'être des serviteurs de Dieu: la liberté n'est pas un prétexte pour mal faire.

17. Respectez tout le monde et aimez ceux de votre communauté. Craignez Dieu et respectez le roi.

18. Les serviteurs seront soumis et respectueux envers leurs patrons, pas seulement ceux qui sont bons et compréhensifs, mais aussi ceux qui sont désagréables.

19. Oui, c'est une bonne chose d'être puni injustement quand on agit en conscience et pour Dieu.

20. Quel mérite y a-t-il à accepter les coups après qu'on a fauté? Mais si vous êtes capables de souffrir après avoir bien agi, voilà qui est grand devant Dieu.

21. Et c'est à cela que vous avez été appelés. Car en souffrant pour vous le Christ vous a laissé un exemple: vous devez suivre ses traces.

22. Lui n'a pas fait le mal et n'a pas dit de mensonge.

23. On l'insultait et il n'a pas insulté. Il n'a pas maudit quand il souffrait mais il s'en est remis à celui qui juge avec justice.

24. Il a pris nos péchés sur lui-même, sur le bois de la croix, pour que nous soyons délivrés de nos péchés et que nous vivions saintement. Vous avez été guéris grâce à son supplice.

25. Car vous étiez des brebis égarées, mais maintenant vous êtes revenus au berger qui veille sur vos âmes.



Livros sugeridos


“Quando a videira se separa da estaca que a sustenta, cai, e ao ficar na terra apodrece com todos os cachos que possui. Alerta, portanto, o demônio não dorme!” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.