1. Mes petits enfants, je vous écris cela pour que vous ne péchiez pas. Mais si quelqu'un a péché, nous avons un protecteur auprès du Père: Jésus Christ, le Juste.

2. Il est, lui, la victime pour nos péchés, et pas seulement pour les nôtres mais pour ceux du monde entier.

3. Et voilà comment nous saurons que nous le connaissons: si nous gardons ses commandements.

4. Celui qui prétend le connaître et ne garde pas ses commandements est un menteur: la vérité n'est pas chez lui.

5. Mais si quelqu'un garde sa parole, c'est chez lui que l'amour de Dieu est vraiment achevé.

6. Donc voilà comment nous saurons que nous sommes en lui: si quelqu'un pense qu'il demeure en lui, il lui faut vivre de la même façon que Lui a vécu.

7. Mes bien-aimés, ce n'est pas un commandement nouveau que je vous écris, mais le commandement d'autrefois que vous avez depuis le début. Ce commandement d'autrefois, c'est la parole même que vous avez entendue.

8. Et pourtant, c'est un commandement nouveau que je vous écris: il est vraiment neuf en lui et chez nous, et déjà les ténèbres reculent cependant que luit la vraie lumière.

9. Si quelqu'un pense être dans la lumière alors qu'il a de la haine pour son frère, il n'est pas encore sorti des ténèbres.

10. Celui qui aime son frère demeure dans la lumière; il ne reste rien en lui qui puisse le faire chuter.

11. Par contre, celui qui a de la haine pour son frère est en ténèbres et marche dans les ténèbres. Il ne peut savoir où il va, car cette ténèbre l'a privé de la vue.

12. Je vous écris ceci, mes enfants: vos péchés vous sont remis par son Nom.

13. Je vous écris ceci, parents: vous connaissez celui qui est depuis le commencement. Je vous écris ceci, jeunes: vous avez vaincu le Mauvais.

14. Je vous ai écrit, mes enfants, parce que vous connaissez le Père. Je vous ai écrit, parents, parce que vous connaissez celui qui est depuis le commencement. Je vous ai écrit, jeunes, parce que vous êtes forts et que la parole de Dieu demeure en vous et vous avez vaincu le Mauvais.

15. N'aimez pas le monde ni ce qui est dans le monde. Si quelqu'un aime le monde, l'amour du Père n'est pas en lui.

16. Car tout ce qui est dans le monde, que ce soit le désir de la chair, ou l'avidité des yeux, ou l'arrogance des riches - cela n'a rien à voir avec le Père, mais avec le monde.

17. Et le monde passe avec sa convoitise, mais celui qui fait la volonté de Dieu demeure pour toujours.

18. Mes enfants, nous sommes à la dernière heure. Vous avez entendu dire qu'un antichrist doit se présenter, et déjà nous avons beaucoup d'antichrists. D'où nous concluons que c'est déjà la dernière heure.

19. Ces gens-là sont sortis d'entre nous, mais ils n'étaient pas des nôtres: s'ils étaient des nôtres, ils seraient restés avec nous. Du coup il est devenu clair que tous ne sont pas des nôtres.

20. Pour vous, vous avez l'onction qui vient du Saint de sorte que tous vous avez la connaissance.

21. Je vous écris, non pas parce que vous ne connaissez pas la vérité mais parce que vous la connaissez et qu'un mensonge n'a rien à voir avec la vérité.

22. Et qui est le menteur? Celui qui nie que Jésus soit le Christ. Vous avez là l'antichrist, celui qui renie à la fois le Père et le Fils.

23. Car celui qui renie le Fils n'a plus le Père et celui qui reconnaît le Fils a aussi le Père.

24. Pour vous, il faut que reste en vous ce que vous avez entendu dès le début. Si ce que vous avez appris dès le début reste en vous, vous restez vous aussi dans le Fils et dans le Père.

25. C'est là ce que lui-même nous a promis, et c'est la vie éternelle.

26. Je vous écris cela, pensant à ceux qui veulent vous égarer:

27. puisque l'onction que vous avez reçue de lui demeure en vous, vous n'avez pas besoin qu'on vienne vous enseigner. Il vous a donné l'onction et elle vous instruit de tout; elle est vérité et non mensonge. Donc, ce qu'on vous a enseigné, restez-y attachés.

28. Et maintenant, mes enfants, demeurez en lui. Dans ces conditions nous serons sans crainte lorsqu'il se montrera: nous n'aurons pas à rougir lorsqu'il nous fera rendre compte.

29. Vous savez qu'il est la droiture même: sachez donc que quiconque agit dans la droiture est né de lui.



Livros sugeridos


“Não abandone sua alma à tentação, diz o Espírito Santo, já que a alegria do coração é a vida da alma e uma fonte inexaurível de santidade.” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.