1. La quatrième année du roi Darius, la parole de l`Éternel fut adressée à Zacharie, le quatrième jour du neuvième mois, qui est le mois de Kisleu.

2. On avait envoyé de Béthel Scharetser et Réguem Mélec avec ses gens pour implorer l`Éternel,

3. et pour dire aux sacrificateurs de la maison de l`Éternel des armées et aux prophètes: Faut-il que je pleure au cinquième mois et que je fasse abstinence, comme je l`ai fait tant d`années?

4. La parole de l`Éternel des armées me fut adressée, en ces mots:

5. Dis à tout le peuple du pays et aux sacrificateurs: Quand vous avez jeûné et pleuré au cinquième et au septième mois, et cela depuis soixante-dix ans, est-ce pour moi que vous avez jeûné?

6. Et quand vous mangez et buvez, n`est-ce pas vous qui mangez et vous qui buvez?

7. Ne connaissez-vous pas les paroles qu`a proclamées l`Éternel par les premiers prophètes, lorsque Jérusalem était habitée et tranquille avec ses villes à l`entour, et que le midi et la plaine étaient habités?

8. La parole de l`Éternel fut adressée à Zacharie, en ces mots:

9. Ainsi parlait l`Éternel des armées: Rendez véritablement la justice, Et ayez l`un pour l`autre de la bonté et de la miséricorde.

10. N`opprimez pas la veuve et l`orphelin, l`étranger et le pauvre, Et ne méditez pas l`un contre l`autre le mal dans vos coeurs.

11. Mais ils refusèrent d`être attentifs, ils eurent l`épaule rebelle, et ils endurcirent leurs oreilles pour ne pas entendre.

12. Ils rendirent leur coeur dur comme le diamant, pour ne pas écouter la loi et les paroles que l`Éternel des armées leur adressait par son esprit, par les premiers prophètes. Ainsi l`Éternel des armées s`enflamma d`une grande colère.

13. Quand il appelait, ils n`ont pas écouté: aussi n`ai-je pas écouté, quand ils ont appelé, dit l`Éternel des armées.

14. Je les ai dispersés parmi toutes les nations qu`ils ne connaissaient pas; le pays a été dévasté derrière eux, il n`y a plus eu ni allants ni venants; et d`un pays de délices ils ont fait un désert.



Livros sugeridos


Como distinguir uma tentação de um pecado e como estar certo de que não se pecou? – perguntou um penitente. Padre Pio sorriu e respondeu: “Como se distingue um burro de um homem? O burro tem de ser conduzido; o homem conduz a si mesmo!” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.