Znaleziono 696 Wyniki dla: mort

  • Celui qui maudira son père ou sa mère sera puni de mort. (Exode 21, 17)

  • Lorsque des hommes se querellent, et que l'un en frappe un autre avec une pierre ou avec le poing, sans causer sa mort, mais en l'obligeant à tenir le lit, (Exode 21, 18)

  • Si un boeuf frappe de sa corne un homme ou une femme, et que la mort s'en suive, le boeuf sera lapidé, on n'en mangera pas la chair, mais le maître du boeuf sera quitte. (Exode 21, 28)

  • Mais si le boeuf frappait de la corne depuis longtemps, et que son maître, en ayant été averti, ne l'ait pas surveillé, le boeuf sera lapidé, s'il tue un homme ou une femme, et son maître aussi sera mis à mort. (Exode 21, 29)

  • Si le boeuf d'un homme frappe de la corne le boeuf d'un autre homme, et que la mort s'en suive, ils vendront le boeuf vivant et s'en partageront le prix; ils se partageront aussi le boeuf tué. (Exode 21, 35)

  • Quiconque a commerce avec une bête sera mis à mort. (Exode 22, 18)

  • Vous observerez le sabbat, car c'est pour vous une chose sainte. Celui qui le profanera sera puni de mort; celui qui fera quelque ouvrage ce jour-là sera retranché du milieu de son peuple. (Exode 31, 14)

  • On travaillera six jours; mais le septième jour sera un jour de repos complet, con-sacré à Yahweh. Quiconque fera un tra-vail le jour du sabbat sera puni de mort. (Exode 31, 15)

  • Tu travailleras six jours, mais le septième sera pour vous un jour consacré; un jour de repos complet en l'honneur de Yahweh. Quiconque fera un travail ce jour-là sera puni de mort. (Exode 35, 2)

  • La graisse d'un animal mort ou déchiré par une bête féroce pourra servir à un usage quel­conque, mais vous n'en mangerez en aucune manière. (Lévitique 7, 24)

  • Ceux-ci aussi vous rendront impurs quiconque touchera leur corps mort sera impur jusqu'au soir, (Lévitique 11, 24)

  • et quiconque em­portera quelque partie de leur corps mort lavera ses vêtements et sera impur jusqu'au soir. (Lévitique 11, 25)


“Tente percorrer com toda a simplicidade o caminho de Nosso Senhor e não se aflija inutilmente.” São Padre Pio de Pietrelcina