Znaleziono 156 Wyniki dla: Moab

  • L'aînée enfanta un fils qu'elle appela Moab: c'est le père des Moabites qui existent encore aujourd'hui. (Genèse 19, 37)

  • Oucham mourut et Hadad fils de Bédad régna à sa place. C'est lui qui battit les Madianites dans les champs de Moab, sa capitale était Avvit. (Genèse 36, 35)

  • Les chefs d'Edom sont effrayés, et les princes de Moab, terrifiés, les habitants de Canaan sont tous atterrés, (Exode 15, 15)

  • Ils partirent d'Obot et campèrent aux Ruines-des-Abarim, dans le désert, à l'est de Moab, du côté du soleil levant. (Nombres 21, 11)

  • Ils partirent de là et campèrent au-delà de l'Arnon. Ce torrent dans le désert limitait le pays des Amorites, car l'Arnon est à la frontière de Moab, entre les Moabites et les Amorites. (Nombres 21, 13)

  • et le versant du ravin qui descend vers Ar, adossé à la frontière de Moab." (Nombres 21, 15)

  • et de Bamot au Vallon, dans la campagne de Moab, vers le mont Pisga, face au désert. (Nombres 21, 20)

  • Heshbon était la ville de Sihon roi des Amorites. Il avait vaincu le précédent roi de Moab et s'était emparé de son pays jusqu'à l'Arnon. (Nombres 21, 26)

  • Car un feu est sorti d'Heshbon, une flamme de la ville de Sihon. Elle a dévoré Ar-Moab et les Baals des hauts-lieux de l'Arnon! (Nombres 21, 28)

  • Malheur à toi Moab! Tu es perdu, peuple de Kémoch! Il a mis ses fils en fuite, de ses filles il a fait des captives de Sihon, roi des Amorites. (Nombres 21, 29)

  • Les Israélites partirent de là et campèrent dans les Steppes-de-Moab, de l'autre côté du Jourdain, à la hauteur de Jéricho. (Nombres 22, 1)

  • Les Moabites furent pris d'une grande peur en voyant combien ce peuple était nombreux: c'était l'effroi en Moab à cause d'Israël. (Nombres 22, 3)


“Que Maria sempre enfeite sua alma com as flores e o perfume de novas virtudes e coloque a mão materna sobre sua cabeça. Fique sempre e cada vez mais perto de nossa Mãe celeste, pois ela é o mar que deve ser atravessado para se atingir as praias do esplendor eterno no reino do amanhecer.” São Padre Pio de Pietrelcina