Znaleziono 144 Wyniki dla: Manassé

  • Joseph appela l'aîné Manassé car, dit-il: "Dieu m'a fait oublier toute ma peine et la maison de mon père." (Genèse 41, 51)

  • En Egypte, Asnat, fille de Poti-Phéra, prêtre d'On, donna à Joseph deux fils: Manassé et Ephraïm. (Genèse 46, 20)

  • Après cela, on vint dire à Joseph: "Ton père est malade!" Alors il prit avec lui ses deux fils Manassé et Ephraïm. (Genèse 48, 1)

  • Aussi je veux prendre aujourd'hui comme mes enfants ces deux fils qui te sont nés en Egypte avant que je te rejoigne: Ephraïm et Manassé sont à moi, au même titre que Ruben et Siméon. (Genèse 48, 5)

  • Puis Joseph prit ses deux fils, Ephraïm à sa droite pour qu'il soit à la gauche d'Israël, et Manassé à sa gauche pour qu'il soit à la droite d'Israël. Et il les fit approcher. (Genèse 48, 13)

  • Mais Israël étendit sa main droite et la posa sur la tête d'Ephraïm, qui était le second; croisant ainsi ses mains, il posa sa main gauche sur la tête de Manassé, alors que Manassé était l'aîné. (Genèse 48, 14)

  • Joseph remarqua que son père plaçait sa main droite sur la tête d'Ephraïm et cela lui déplut. Il prit donc la main de son père pour la déplacer de la tête d'Ephraïm sur la tête de Manassé. (Genèse 48, 17)

  • Il les bénit donc en ce jour, en disant: "Quand on bénira, en Israël, on vous citera en exemple: Que Dieu te rende semblable à Ephraïm et à Manassé". Mais il plaça Ephraïm avant Manassé. (Genèse 48, 20)

  • Joseph vit naître les arrière-petits-enfants d'Ephraïm et il adopta les fils de Makir, fils de Manassé. (Genèse 50, 23)

  • pour les fils de Joseph, pour Ephraïm: Elichama, fils d'Ammihoud; pour Manassé, Gamliel, fils de Pedahsur; (Nombres 1, 10)

  • On releva pour les fils de Manassé, leur parenté par clan et par famille, et on compta un par un tous les hommes de vingt ans et plus capables de porter les armes. (Nombres 1, 34)

  • Pour la tribu de Manassé, on en recensa trente-deux mille deux cents. (Nombres 1, 35)


“Reze, reze! Quem muito reza se salva e salva os outros. E qual oração pode ser mais bela e mais aceita a Nossa Senhora do que o Rosario?” São Padre Pio de Pietrelcina