1. Quelle est donc la prérogative du Juif? ou quelle est l'utilité de la circoncision?

2. Elles sont grandes de toutes manières; et premièrement en ce que les oracles de Dieu ont été confiés aux Juifs.

3. Qu'importe, en effet, si quelques-uns d'entre eux n'ont pas cru? Leur incrédulité anéantira-t-elle la fidélité de Dieu? Non, certes.

4. Dieu est véridique, et tout homme est menteur, selon ce qu'il est écrit: Afin que Vous soyez reconnu fidèle dans Vos paroles, et que Vous triomphiez lorsqu'on Vous juge.

5. Mais si notre iniquité met en relief la justice de Dieu, que dirons-nous? Dieu n'est-Il pas injuste en laissant agir Sa colère?

6. (Je parle à la manière des hommes.) Non, certes; autrement, comment Dieu jugerait-Il ce monde?

7. Car si, par mon mensonge, la vérité de Dieu a éclaté davantage pour Sa gloire, pourquoi suis-je moi-même encore jugé comme pécheur?

8. Et pourquoi ne ferions-nous pas le mal afin qu'il en arrive du bien (comme quelques-uns, qui nous calomnient, nous accusent de dire)? Leur condamnation est juste.

9. Quoi donc? L'emportons-nous sur eux? Nullement; car nous avons déjà prouvé que les Juifs et les Grecs sont tous sous l'empire du péché;

10. selon qu'il est écrit: Il n'y a pas un seul juste.

11. Nul n'est intelligent, personne ne cherche Dieu.

12. Ils se sont tous égarés, ils sont tous devenus inutiles; il n'y en a point qui fasse le bien, il n'y en a pas un seul.

13. Leur gosier est un sépulcre ouvert; ils se sont servis de leurs langues pour tromper; un venin d'aspic est sous leurs lèvres.

14. Leur bouche est pleine de malédiction et d'amertume.

15. Leurs pieds sont agiles pour répandre le sang.

16. La désolation et le malheur sont sur leurs voies,

17. et ils ne connaissent point le chemin de la paix.

18. La crainte de Dieu n'est pas devant les yeux.

19. Or nous savons que tout ce que dit la loi, elle le dit à ceux qui sont sous la loi, afin que toute bouche soit fermée, et que tout le monde devienne soumis à Dieu;

20. car nulle chair ne sera justifiée devant Lui par les oeuvres de la loi, puisque c'est par la loi que vient la connaissance du péché.

21. Mais maintenant, sans la loi, a été manifestée la justice de Dieu, à laquelle la loi et les prophètes rendent témoignage.

22. Or la justice de Dieu par la foi en Jésus-Christ est pour tous ceux et sur tous ceux qui croient en Lui. Car il n'y a pas de distinction,

23. parce que tous ont péché, et ont besoin de la gloire de Dieu,

24. étant justifiés gratuitement par Sa grâce, par la rédemption qui est en Jésus-Christ.

25. C'est Lui que Dieu avait destiné à être une victime de propitiation, par la foi en Son sang, pour manifester Sa justice par le pardon des péchés passés,

26. que Dieu a supportés avec tant de patience; pour manifester, dis-je, Sa justice dans le temps présent, montrant qu'Il est juste, et qu'Il justifie celui qui a la foi en Jésus-Christ.

27. Où est donc le sujet de te glorifier? Il est exclu. Par quelle loi? celle des oeuvres? Non; mais par la loi de la foi.

28. Car nous estimons que l'homme est justifié par la foi, sans les oeuvres de la loi.

29. Dieu est-Il seulement le Dieu des Juifs? ne l'est-Il pas aussi des païens? Oui, Il l'est aussi des païens.

30. Car il n'y a qu'un seul Dieu, qui justifie les circoncis par la foi, et les incirconcis par la foi.

31. Détruisons-nous donc la loi par la foi? Loin de là! au contraire, nous établissons la loi.





“Apóie-se, como faz Nossa Senhora, à cruz de Jesus e nunca lhe faltará conforto”. São Padre Pio de Pietrelcina