1. Malheur à vous, qui formez des projets inutiles, et qui forgez le mal sur vos couches! Au point du jour ils l'exécutent, car c'est contre Dieu même qu'est leur main.

2. Ils ont convoité des champs et ils les ont pris avec violence; ils ont ravi des maisons; ils ont opprimé l'homme et sa maison, le maître et son héritage.

3. C'est pourquoi ainsi parle le Seigneur: Voici que Je médite contre ce peuple un malheur dont vous ne dégagerez pas vos cous, et vous ne marcherez plus d'un pas superbe, car ce temps sera très mauvais.

4. En ce jour-là on fera sur vous une parabole, et on chantera une chanson plaisante; on dira: Nous sommes tout à fait dévastés, la part de mon peuple est passée à d'autres; comment celui qui doit partager nos champs s'éloigne-t-il, puisqu'il reviendra?

5. C'est pourquoi il n'y aura personne qui jette pour toi le cordeau du partage dans l'assemblée du Seigneur.

6. Ne dites point: Ces paroles ne tomberont pas sur eux, la confusion ne les saisira pas.

7. La maison de Jacob dit: L'Esprit du Seigneur est-Il devenu moins étendu, ou peut-Il avoir de telles pensées? Est-ce que Mes paroles ne sont pas bonnes pour celui qui marche avec droiture?

8. Au contraire, Mon peuple s'est levé comme un ennemi. Vous avez enlevé le manteau de dessus la tunique, et vous avez traité en ennemi ceux qui passaient pacifiquement.

9. Vous avez chassé les femmes de Mon peuple des maisons où elles vivaient heureuses; vous avez ôté à jamais Ma louange de la bouche de leurs petits enfants.

10. Levez-vous, et partez, car vous n'aurez pas ici de repos; à cause de sa souillure, il sera corrompu par une affreuse pourriture.

11. Plût à Dieu que je n'eusse pas l'esprit, et que je disse plutôt des mensonges! Je vous prophétiserais sur le vin et sur l'ivresse; c'est ce qu'il faut prophétiser à ce peuple.

12. Je te rassemblerai tout entier, Jacob; Je réunirai les restes d'Israël; Je les mettrai ensemble comme un troupeau dans la bergerie, comme des brebis au milieu de leur parc; la foule des hommes y causera de la confusion.

13. Car Celui qui doit ouvrir le chemin marchera devant eux; ils feront une brèche, franchiront la porte et y entreront; leur Roi passera devant eux, et le Seigneur sera à leur tête.





“Tenhamos sempre horror ao pecado mortal e nunca deixemos de caminhar na estrada da santa eternidade.” São Padre Pio de Pietrelcina