Fondare 1758 Risultati per: peuple

  • A la différence des grands-prêtres, il n'a pas à offrir chaque jour des sacrifices, d'abord pour ses propres péchés et ensuite pour le peuple. Pour le peuple, il ne l'a fait qu'une fois, quand il s'est offert lui-même. (Hébreux 7, 27)

  • Mais voici que Dieu la critique: Les jours viennent, dit le Seigneur, où je ferai une nouvelle alliance avec le peuple d'Israël, avec la maison de Juda. (Hébreux 8, 8)

  • Voici l'alliance que je ferai avec le peuple d'Israël en ce jour-là, dit le Seigneur. Je mettrai mes lois dans leur conscience et je les graverai sur leurs coeurs. Et alors je serai Dieu pour eux et ils seront pour moi un peuple. (Hébreux 8, 10)

  • mais seul le grand-prêtre entre dans la seconde, une seule fois par an, et seulement avec le sang qu'il vient offrir pour ses erreurs et pour celles du peuple. (Hébreux 9, 7)

  • Moïse a commencé par exposer au peuple toutes les exigences de la Loi. Ensuite il a pris le sang des boeufs mêlé avec de l'eau, de la laine rouge et du bois d'hysope, et il en a aspergé le livre et tout le peuple. (Hébreux 9, 19)

  • Nous savons qui a dit: A moi la vengeance, c'est moi qui rendrai à chacun son dû, et encore: Le Seigneur jugera son peuple. (Hébreux 10, 30)

  • et il préfère souffrir avec le peuple de Dieu plutôt que de rester avec la joie bien courte du péché. (Hébreux 11, 25)

  • De même Jésus a souffert hors des murs, quand il a voulu sanctifier le peuple par son sang. (Hébreux 13, 12)

  • Mais vous êtes une race choisie, vous êtes une communauté de rois et de prêtres, une nation sainte, un peuple que Dieu a fait sien, afin de chanter les grandeurs de celui qui vous a appelés des ténèbres à sa merveilleuse lumière. (1 Pierre 2, 9)

  • Vous n'étiez pas un peuple, et vous devenez peuple de Dieu. Vous étiez ceux dont on n'a pas pitié, mais maintenant on a eu pitié de vous. (1 Pierre 2, 10)

  • Il y a eu des faux prophètes dans le peuple d'Israël, et de même il y aura parmi vous de faux enseignants. Ils introduiront des sectes néfastes, mais sans tarder ils iront à leur perte pour avoir renié le Maître qui les avait rachetés. (2 Pierre 2, 1)

  • Mais il a sauvé Lot, cet homme droit qui souffrait de voir la conduite et les excès de ce peuple pervers. (2 Pierre 2, 7)


“Deus nunca me recusou um pedido”. São Padre Pio de Pietrelcina