Fondare 156 Risultati per: Benjamin

  • Et comme elle allait rendre l`âme, car elle était mourante, elle lui donna le nom de Ben Oni; mais le père l`appela Benjamin. (Genèse 35, 18)

  • Fils de Rachel: Joseph et Benjamin. (Genèse 35, 24)

  • Jacob n`envoya point avec eux Benjamin, frère de Joseph, dans la crainte qu`il ne lui arrivât quelque malheur. (Genèse 42, 4)

  • Jacob, leur père, leur dit: Vous me privez de mes enfants! Joseph n`est plus, Siméon n`est plus, et vous prendriez Benjamin! C`est sur moi que tout cela retombe. (Genèse 42, 36)

  • Ruben dit à son père: Tu feras mourir mes deux fils si je ne te ramène pas Benjamin; remets-le entre mes mains, et je te le ramènerai. (Genèse 42, 37)

  • Que le Dieu tout puissant vous fasse trouver grâce devant cet homme, et qu`il laisse revenir avec vous votre autre frère et Benjamin! Et moi, si je dois être privé de mes enfants, que j`en sois privé! (Genèse 43, 14)

  • Ils prirent le présent; ils prirent avec eux de l`argent au double, ainsi que Benjamin; ils se levèrent, descendirent en Égypte, et se présentèrent devant Joseph. (Genèse 43, 15)

  • Dès que Joseph vit avec eux Benjamin, il dit à son intendant: Fais entrer ces gens dans la maison, tue et apprête; car ces gens mangeront avec moi à midi. (Genèse 43, 16)

  • Joseph leva les yeux; et, jetant un regard sur Benjamin, son frère, fils de sa mère, il dit: Est-ce là votre jeune frère, dont vous m`avez parlé? Et il ajouta: Dieu te fasse miséricorde, mon fils! (Genèse 43, 29)

  • Joseph leur fit porter des mets qui étaient devant lui, et Benjamin en eut cinq fois plus que les autres. Ils burent, et s`égayèrent avec lui. (Genèse 43, 34)

  • L`intendant les fouilla, commençant par le plus âgé et finissant par le plus jeune; et la coupe fut trouvée dans le sac de Benjamin. (Genèse 44, 12)

  • Vous voyez de vos yeux, et mon frère Benjamin voit de ses yeux que c`est moi-même qui vous parle. (Genèse 45, 12)


“As almas não são oferecidas como dom; compram-se. Vós ignorais quanto custaram a Jesus. É sempre com a mesma moeda que é preciso pagá-las”. São Padre Pio de Pietrelcina