Talált 355 Eredmények: Jacob

  • Souviens-toi de ceci, Jacob et Israël, parce que tu es Mon serviteur, Je t'ai formé; tu es Mon serviteur, Israël, ne M'oublie pas. (Isaïe 44, 21)

  • Cieux, louez le Seigneur, parce qu'Il a fait miséricorde; extrémités de la terre, soyez dans l'allégresse; montagnes, forêts avec tous vos arbres, faites retentir des louanges, parce que le Seigneur a racheté Jacob, et qu'Il a manifesté Sa gloire en Israël. (Isaïe 44, 23)

  • à cause de Jacob Mon serviteur, et d'Israël Mon élu, Je t'ai appelé par ton nom; J'ai tracé ton portrait, et tu ne M'as pas connu. (Isaïe 45, 4)

  • Je n'ai point parlé en cachette, dans un lieu ténébreux de la terre; Je n'ai point dit en vain à la race de Jacob : Recherchez-Moi; Je suis le Seigneur qui profère la justice et qui annonce la droiture. (Isaïe 45, 19)

  • Ecoutez-Moi, maison de Jacob, et vous tous, restes de la maison d'Israël; vous que Je porte dans Mon sein, que Je renferme dans Mes entrailles. (Isaïe 46, 3)

  • Ecoutez ceci, maison de Jacob, vous qui portez le nom d'Israël, qui êtes sortis des eaux de Juda, qui jurez au nom du Seigneur, qui vous souvenez du Dieu d'Israël, mais sans vérité et sans justice. (Isaïe 48, 1)

  • Ecoute-Moi, Jacob, et toi, Israël, que J'appelle; c'est Moi, Moi-même, qui suis le premier et qui suis le dernier. (Isaïe 48, 12)

  • Sortez de Babylone, fuyez du milieu des Chaldéens; faites entendre cette nouvelle, et publiez-la jusqu'aux extrémités de la terre. Dites : Le Seigneur a racheté Son serviteur Jacob. (Isaïe 48, 20)

  • Et maintenant le Seigneur dit, Lui qui M'a formé dès le sein de Ma mère pour être Son Serviteur, pour ramener à Lui Jacob, et quoique Israël ne se réunisse point à Lui, Je serai glorifié aux yeux du Seigneur, et Mon Dieu deviendra Ma force. (Isaïe 49, 5)

  • Il dit : C'est peu que Tu sois Mon serviteur pour relever les tribus de Jacob, et pour convertir les restes d'Israël; Je T'ai établi pour être la Lumière des nations, et Mon salut jusqu'à l'extrémité de la terre. (Isaïe 49, 6)

  • Je ferai manger à tes ennemis leur propre chair; ils seront enivrés de leur sang comme d'un vin nouveau; et toute chair saura que Je suis le Seigneur qui te sauve, et que le Fort de Jacob est ton rédempteur. (Isaïe 49, 26)

  • Crie, ne t'arrête pas, fais retentir ta voix comme une trompette, et annonce à Mon peuple ses crimes, et à la maison de Jacob ses péchés. (Isaïe 58, 1)


“Para consolar uma alma na sua dor, mostre-lhe todo o bem que ela ainda pode fazer.” São Padre Pio de Pietrelcina