Talált 1339 Eredmények: Jésus-Christ

  • Car ce n'est pas dans un sanctuaire fait de main d'homme, image du véritable, que Jésus est entré, mais dans le Ciel même, afin de Se présenter maintenant pour nous devant la face de Dieu. (Hébreux 9, 24)

  • de même le Christ S'est offert une fois pour effacer les péchés de beaucoup; une seconde fois Il apparaîtra sans péché, pour donner le salut à ceux qui L'attendent. (Hébreux 9, 28)

  • C'est pourquoi le Christ entrant dans le monde, dit: Vous n'avez pas voulu de sacrifice ni d'offrande, mais Vous M'avez formé un corps; (Hébreux 10, 5)

  • C'est en vertu de cette volonté que nous avons été sanctifiés par l'oblation du corps de Jésus-Christ, une fois pour toutes. (Hébreux 10, 10)

  • Ainsi donc, mes frères, puisque nous avons l'assurance d'entrer dans le sanctuaire par le sang du Christ, (Hébreux 10, 19)

  • regardant l'opprobre du Christ comme une richesse plus grande que les trésors de l'Egypte; car il envisageait la récompense. (Hébreux 11, 26)

  • les yeux fixés sur l'auteur et le consommateur de la foi, Jésus, qui, au lieu de la joie qu'Il avait devant Lui, a souffert la Croix, méprisant l'ignominie, et S'est assis à la droite du trône de Dieu. (Hébreux 12, 2)

  • et du médiateur d'une nouvelle alliance, Jésus, et du sang de l'aspersion, qui parle mieux que celui d'Abel. (Hébreux 12, 24)

  • Jésus-Christ était hier, Il est aujourd'hui, et Il sera de même dans tous les siècles. (Hébreux 13, 8)

  • C'est pour cela que Jésus aussi, afin de sanctifier le peuple par Son propre sang, a souffert hors de la porte. (Hébreux 13, 12)

  • Que le Dieu de la paix, qui a ramené d'entre les morts Celui qui, par le sang de l'alliance éternelle, est devenu le grand Pasteur des brebis, Notre Seigneur Jésus-Christ, (Hébreux 13, 20)

  • vous rende capables de tout bien, afin que vous fassiez Sa volonté, en opérant en vous ce qui Lui est agréable, par Jésus-Christ, auquel soit la gloire dans les siècles des siècles. Amen. (Hébreux 13, 21)


“Não queremos aceitar o fato de que o sofrimento é necessário para nossa alma e de que a cruz deve ser o nosso pão cotidiano. Assim como o corpo precisa ser nutrido, também a alma precisa da cruz, dia a dia, para purificá-la e desapegá-la das coisas terrenas. Não queremos entender que Deus não quer e não pode salvar-nos nem santificar-nos sem a cruz. Quanto mais Ele chama uma alma a Si, mais a santifica por meio da cruz.” São Padre Pio de Pietrelcina