Talált 636 Eredmények: êtes

  • Et il lui dit: De qui êtes-vous fille? Indiquez-le moi. Y a-t-il dans la maison de votre père de la place pour me loger? (Genèse 24, 23)

  • Et il lui dit: Entrez, vous qui êtes béni du Seigneur; pourquoi demeurez-vous dehors? J'ai préparé la maison, et un lieu pour vos chameaux. (Genèse 24, 31)

  • Je l'ai ensuite interrogée, et je lui ai demandé: De qui êtes-vous fille? Elle m'a répondu qu'elle était fille de Bathuel, fils de Nachor et de Melcha sa femme. Je lui ai donc mis ces pendants d'oreilles pour parer son visage, et lui ai mis ces bracelet aux bras. (Genèse 24, 47)

  • Et souhaitant toutes sortes de prospérités à Rébecca, ils lui dirent: Vous étes notre soeur, croissez en mille et mille générations, et que votre race se mette en possession des villes de ses ennemis. (Genèse 24, 60)

  • Et Abimélech dit lui-même à Isaac: Retirez-vous d'avec nous, parce que vous étes devenu beaucoup plus puissant que nous. (Genèse 26, 16)

  • Jacob porta le tout devant Isaac, et lui dit: Mon père. Je vous entends, dit Isaac. Qui êtes-vous, mon fils? (Genèse 27, 18)

  • Isaac dit encore: Approchez-vous d'ici, mon fils, afin que je vous touche, et que je reconnaisse si vous êtes mon fils ou non. (Genèse 27, 21)

  • Lui dit: Etes-vous mon fils Esaü? Je le suis, répondit Jacob. (Genèse 27, 24)

  • Isaac lui dit: Qui êtes-vous donc? Esaü lui répondit: Je suis Esaü votre fils aîné. (Genèse 27, 32)

  • Jacob dit donc aux pasteurs: Mes frères, d'où êtes-vous? Ils lui répondirent: De Haran. (Genèse 29, 4)

  • Il lui dit: Vous êtes ma chair et mon sang. Et après qu'un mois se fut passé, (Genèse 29, 14)

  • Il dit à Jacob: Faut-il que vous me serviez gratuitement, parce que vous êtes mon frère? Dites-moi donc quelle récompense vous désirez. (Genèse 29, 15)


“Que Maria sempre enfeite sua alma com as flores e o perfume de novas virtudes e coloque a mão materna sobre sua cabeça. Fique sempre e cada vez mais perto de nossa Mãe celeste, pois ela é o mar que deve ser atravessado para se atingir as praias do esplendor eterno no reino do amanhecer.” São Padre Pio de Pietrelcina