Talált 243 Eredmények: Pharaon

  • On annonça au roi d'Egypte que le peuple avait pris la fuite. Alors le coeur de Pharaon et celui de ses serviteurs furent changés à l'égard du peuple; ils dirent: "Qu'avons-nous fait de laisser aller Israël et de nous priver de ses services?" (Exode 14, 5)

  • Et Pharaon fit atteler son char, et il prit son peuple avec lui. (Exode 14, 6)

  • Yahweh endurcit le coeur de Pharaon, roi d'Egypte, et Pharaon poursuivit les enfants d'Israël; et les enfants d'Israël étaient sortis par une main élevée. (Exode 14, 8)

  • Les Egyptiens les poursuivirent donc et les atteignirent comme ils étaient campés près de la mer; tous les chevaux des chars de Pharaon, ses cavaliers et son armée les atteignirent près de Phihahiroth, vis-à-vis de Beelsephon. (Exode 14, 9)

  • Pharaon approchait. Les enfants d'Israël levèrent les yeux, et voici, les Egyptiens étaient en marche derrière eux; et les enfants d'Israël, saisis d'une grande frayeur, poussèrent des cris vers Yahweh. Ils dirent à Moïse: (Exode 14, 10)

  • Et moi, je vais endurcir le coeur des Egyptiens pour qu'ils y entrent après eux, et je ferai éclater ma gloire dans Pharaon et dans toute son armée, ses chars et ses cavaliers. (Exode 14, 17)

  • Et les Egyptiens sauront que je suis Yahweh, quand j'aurai fait éclaté ma gloire sur Pharaon, ses chars et ses cavaliers." (Exode 14, 18)

  • Les Egyptiens les poursuivirent, et tous les chevaux de Pharaon, ses chars et ses cavaliers, entrèrent à leur suite au milieu de la mer. (Exode 14, 23)

  • Les eaux, en revenant, couvrirent es chars, les cavaliers et toute l'armée de Pharaon qui étaient entrés dans la mer à la suite des enfants d'Israël, (Exode 14, 28)

  • Il a jeté dans la mer les chars de Pharaon et son armée ; l'élite de ses capitaines a été engloutie dans la mer Rouge. (Exode 15, 4)

  • Car les chevaux de Pharaon, ses chars et ses cavaliers sont entrés dans la mer, et Yahweh a ramené sur eux les eaux de la mer; mais les enfants d'Israël ont marché à sec au milieu de la mer. (Exode 15, 19)

  • et l'autre s'appelait Eliézer, parce qu'il avait dit: "Le Dieu de mon père m'a secouru, et il m'a délivré de l'épée de Pharaon." (Exode 18, 4)


“Queira o dulcíssimo Jesus conservar-nos na Sua graça e dar-nos a felicidade de sermos admitidos, quando Ele quiser, no eterno convívio…” São Padre Pio de Pietrelcina