Talált 180 Eredmények: Entendu

  • - Je veux te rendre grâces car tu m'as entendu, tu t'es fait mon sauveur! (Psaumes 118, 21)

  • De tout mon coeur je te rends grâce, Seigneur, car tu as entendu les paroles de ma bouche; je te chante en présence des êtres divins. (Psaumes 138, 1)

  • Leurs yeux ont contemplé sa gloire majestueuse, leurs oreilles ont entendu sa voix puissante. (Ecclésiastique 17, 13)

  • As-tu entendu quelque chose? Enterre-le en toi; courage, cela ne te fera pas éclater! (Ecclésiastique 19, 10)

  • Pour un mot qu'il a entendu, le sot est dans les douleurs, il est comme une femme qui attend un bébé. (Ecclésiastique 19, 11)

  • de répéter ce que tu as entendu, de révéler un secret. (Ecclésiastique 41, 26)

  • Tu as entendu, au mont Sinaï, une sentence, tu as connu à l'Horeb le châtiment décrété par Dieu. (Ecclésiastique 48, 7)

  • Nous avons entendu des chants, du plus loin du monde. "Gloire au Juste!" Or moi, je disais: "Je suis perdu, tout est perdu!" Mais non: malheur à ceux qui trahissent! (Isaïe 24, 16)

  • Vous donc cessez de vous moquer, de peur qu'on ne resserre vos liens. Sachez-le: Destruction totale et pour tout le pays, voilà ce que j'ai entendu de Yahvé Sabaot. (Isaïe 28, 22)

  • Oui, peuple de Sion, toi qui habites Jérusalem, ne pleure plus désormais, car dès que tu appelleras il aura pitié de toi, dès qu'il t'aura entendu il répondra. (Isaïe 30, 19)

  • Tu as entendu ce que les rois d'Assyrie ont fait à tous les pays: ils les ont voués à l'a nathème. Pourquoi toi serais-tu délivré? (Isaïe 37, 11)

  • Isaïe fils d'Amos envoya dire ceci à Ezéquias: "Voici ce que dit Yahvé, le Dieu d'Israël: J'ai entendu la prière que tu m'as adressée au sujet de Sennakérib, roi d'Assyrie. (Isaïe 37, 21)


“O Senhor sempre orienta e chama; mas não se quer segui-lo e responder-lhe, pois só se vê os próprios interesses. Às vezes, pelo fato de se ouvir sempre a Sua voz, ninguém mais se apercebe dela; mas o Senhor ilumina e chama. São os homens que se colocam na posição de não conseguir mais escutar.” São Padre Pio de Pietrelcina