Talált 125 Eredmények: cœur

  • Comme j'avais été fidèle à mon Dieu de tout mon cœur, (Tobie 1, 12)

  • on m'apporta la table et on m'apporta plusieurs plats. Alors je dis à mon fils Tobie : "Va chercher, mon enfant, parmi nos frères déportés à Ninive, un pauvre qui soit de cœur fidèle, et amène-le pour partager mon repas. J'attends que tu reviennes, mon enfant." (Tobie 2, 2)

  • Toi aussi, mon enfant, préfère tes frères, n'aie pas le cœur de mépriser tes frères, les fils et les filles de ton peuple, et prends ta femme parmi eux. Parce que l'orgueil entraîne la ruine, et beaucoup d'inquiétude; l'oisiveté amène la pauvreté et la pénurie, car la mère de la famine, c'est l'oisiveté. (Tobie 4, 13)

  • En toute circonstance, bénis le Seigneur Dieu, demande-lui de diriger tes voies, et de faire aboutir tes sentiers et tes projets. Car la sagesse n'est pas le propre de toute nation, c'est le Seigneur qui leur donne de vouloir le bien. A son gré, il élève, ou il abaisse jusqu'au fond du séjour des morts. Et maintenant, mon enfant, rappelle-toi ces commandements, et ne les laisse pas s'effacer de ton cœur. (Tobie 4, 19)

  • L'autre répondit : "Bien sûr! J'y ai été plusieurs fois, je connais tous les chemins par cœur. Je suis allé fréquemment en Médie, j'ai été reçu chez Gabaèl, l'un de nos frères qui habites à Rhagès de Médie. Il faut bien deux jours de marche normale, d'Ecbatane à Rhagès; Rhagès est situé dans la montagne, et Ecbatane est au milieu de la plaine." (Tobie 5, 6)

  • L'ange lui dit : "Ouvre-le, enlève le fiel, le cœur et le foie; mets-les à part, et jette les entrailles, parce que le fiel, le cœur et le foie font des remèdes utiles." (Tobie 6, 4)

  • Le jeune homme ouvrit le poisson, préleva le fiel, le cœur et le foie. Il fit frire un peu de poisson pour son repas, et il en garda pour le saler. Ils marchèrent ensuite tous deux ensemble jusqu'auprès de la Médie. (Tobie 6, 5)

  • Alors le garçon posa à l'ange cette question : "Frère Azarias, quel remède y a-t-il donc dans le cœur, le foie et le fiel de poisson?" (Tobie 6, 6)

  • Il répondit : "On brûle le cœur et le foie de poisson, et leur fumée s'emploie dans le cas d'un homme, ou d'une femme, que tourmente un démon ou un esprit malin : toute espèce de malaise disparaît définitivement sans laisser aucune trace. (Tobie 6, 7)

  • Seulement quand tu seras entré dans la chambre, prends le foie et le cœur du poisson, mets-en un peu sur les braises de l'encens. L'odeur se répandra, (Tobie 6, 16)

  • Et quand Tobie entendit parler Raphaèl, qu'il sut que Sarra était sa sœur, parente de la famille de son père, il l'aima, au point de ne plus pouvoir en détacher son cœur. (Tobie 6, 19)

  • Tobie se souvint des conseils de Raphaèl, il prit son sac, il en tira le cœur et le foie du poisson, et il en mit sur les braises de l'encens. (Tobie 8, 2)


“A maior caridade é aquela que arranca as pessoas vencidas pelo demônio, a fim de ganhá-las para Cristo. E isso eu faço assiduamente, noite e dia.” São Padre Pio de Pietrelcina