Talált 158 Eredmények: Jean

  • En ces jours-là, Mattathias, fils de Jean, fils de Syméon, prêtre de la lignée de Ioarib, quitta Jérusalem pour s'établir à Modîn. (1 Maccabées 2, 1)

  • Il avait cinq fils : Jean surnommé Gaddi, (1 Maccabées 2, 2)

  • Ayant choisi Eupolème, fils de Jean, de la maison d'Akkôs, et Jason, fils d'Eléazar, Judas les envoya à Rome conclure avec les Romains amitié et alliance, (1 Maccabées 8, 17)

  • Mais les fils de Amraï, ceux de Médaba, sortirent, s'emparèrent de Jean et de tout ce qu'il avait et partirent avec leur butin. (1 Maccabées 9, 36)

  • Ils se souvinrent alors de la fin sanglante de leur frère Jean, et montèrent se cacher sous l'abri de la montagne. (1 Maccabées 9, 38)

  • Simon vit que Jean, son fils, était vraiment un homme; aussi l'établit-il chef de toutes les forces; il résidait à Gazara. (1 Maccabées 13, 53)

  • Jean monta de Gazara et avertit Simon son père de ce que Kendébée était en train d'accomplir. (1 Maccabées 16, 1)

  • Simon appela alors ses deux fils les plus âgés, Judas et Jean, et leur dit : "Mes frères et moi, et la maison de mon père, nous avons combattu les ennemis d'Israël depuis notre jeunesse jusqu'à ce jour, et nos mains ont réussi à sauver Israël maintes fois. (1 Maccabées 16, 2)

  • Jean prit position en face des ennemis, lui et sa troupe, et, voyant que la troupe craignait de traverser le torrent, il passa le premier. A cette vue, ses hommes à leur tour passèrent après lui. (1 Maccabées 16, 6)

  • C'est alors que fut blessé Judas, le frère de Jean. Quant à Jean, il les poursuivit jusqu'à ce que Kendébée arrivât à Kédrôn qu'il avait rebâtie. (1 Maccabées 16, 9)

  • Ils s'enfuirent jusqu'aux tours qui sont dans les champs d'Azôtos, que Jean incendia. 2.000 d'entre eux succombèrent et il retourna en paix dans la Judée. (1 Maccabées 16, 10)

  • Il envoya d'autres émissaires à Gazara pour supprimer Jean, et manda par lettre aux chiliarques de venir auprès de lui pour qu'il leur donnât de l'argent, de l'or et des présents. (1 Maccabées 16, 19)


“O grau sublime da humildade é não só reconhecer a abnegação, mas amá-la.” São Padre Pio de Pietrelcina