pronađen 95 Rezultati za: biens

  • Abram prit Saraï, sa femme, et Lot, le fils de son frère, tous les biens qu'il avait réunis et les gens qu'il avait acquis à Harrân; ils se mirent en route pour gagner le pays de Canaan. Arrivé au pays de Canaan, (Genèse 12, 5)

  • Celui-ci combla de biens Abram à cause d'elle: il eut du petit et du gros bétail, des ânes, des serviteurs et des servantes, des ânesses et des chameaux. (Genèse 12, 16)

  • Ils avaient pris aussi Lot et tous ses biens avant de partir: c'était le neveu d'Abram et il habitait Sodome. (Genèse 14, 12)

  • Il reprit tout le butin, ainsi que son neveu Lot et ses biens, avec ses femmes et ses gens. (Genèse 14, 16)

  • Le roi de Sodome dit ensuite à Abram: "Donne-moi les personnes que tu as libérées et garde pour toi les biens." (Genèse 14, 21)

  • Abraham dit au plus vieux serviteur de sa maison, qui était l'intendant de tous ses biens: "Mets donc ta main sous ma cuisse, (Genèse 24, 2)

  • Abraham légua tous ses biens à Isaac. (Genèse 25, 5)

  • Il emmena aussi tout son troupeau et tous les biens qu'il avait acquis - le troupeau qu'il s'était fait à Paddan-Aram. Il se mit en route vers Isaac, son père, au pays de Canaan. (Genèse 31, 18)

  • Et Jacob passa la nuit en cet endroit. Jacob prit sur ses biens de quoi faire un cadeau à son frère Esaü: (Genèse 32, 14)

  • Esaü prit ses femmes, ses fils, ses filles, tous les gens de sa maison, son troupeau, son bétail, tous les biens qu'il avait amassés au pays de Canaan, et il partit au pays de Séïr, loin de son frère Jacob. (Genèse 36, 6)

  • En effet, leurs biens étaient trop importants pour qu'ils puissent habiter ensemble: la terre qu'ils parcouraient ne suffisait pas pour leurs troupeaux. (Genèse 36, 7)

  • Lorsqu'il l'eut mis à la tête de sa maison et de tous ses biens, Yahvé bénit la maison de l'Egyptien à cause de Joseph, et la bénédiction de Yahvé s'étendit à tout ce qui lui appartenait, aussi bien dans la maison que dans les champs. (Genèse 39, 5)


“Amemos ao próximo. Custa tão pouco querer bem ao outro.” São Padre Pio de Pietrelcina