Löydetty 1119 Tulokset: jusqu'à

  • Tu mangeras ton pain à la sueur de ton front jusqu'à ce que tu retournes à la terre, puisque c'est d'elle que tu as été tiré: tu es poussière et tu retourneras en poussière." (Genèse 3, 19)

  • Alors tous les êtres qui se trouvaient sur la surface de la terre disparurent. Depuis les hommes jusqu'aux animaux des champs, jusqu'aux reptiles et aux oiseaux du ciel: ils disparurent de la terre. Il ne resta plus que Noé et ceux qui étaient avec lui dans l'arche. (Genèse 7, 23)

  • Les eaux continuèrent de baisser jusqu'au dixième mois, et le premier jour du dixième mois les sommets des montagnes apparurent. (Genèse 8, 5)

  • et il lâcha le corbeau qui commença d'aller et venir jusqu'à ce que les eaux aient disparu de la terre. (Genèse 8, 7)

  • La frontière des Cananéens partait de Sidon vers Guérar jusqu'à Gaza, et vers Sodome, Gomorrhe, Adma et Séboyim jusqu'à Lécha. (Genèse 10, 19)

  • Abram traversa le pays jusqu'au lieu saint de Sichem, jusqu'à l'Arbre de Moré. Les Cananéens occupaient alors le pays. (Genèse 12, 6)

  • Pharaon donna des ordres à ses serviteurs: ils le reconduisirent jusqu'à la frontière avec sa femme et tout ce qui était à lui. (Genèse 12, 20)

  • Par étapes il alla du Négueb jusqu'à Béthel, jusqu'à l'endroit où il avait planté sa tente entre Béthel et Aï, (Genèse 13, 3)

  • Abram s'établit au pays de Canaan tandis que Lot s'établissait dans les villes de la vallée et transportait ses tentes jusqu'à Sodome. (Genèse 13, 12)

  • les Horites dans la montagne de Séïr jusqu'au Chêne de Paran, à la limite du désert. (Genèse 14, 6)

  • Quand Abram apprit que son neveu avait été emmené prisonnier, il rassembla ses hommes de guerre, tous ceux qui étaient nés dans sa maison, et se lança à la poursuite des pillards jusqu'à Dan. (Genèse 14, 14)

  • Avec ses serviteurs, trois cent dix-huit en tout, il se jeta sur eux en pleine nuit, les battit et les poursuivit jusqu'à Hoba, au nord de Damas. (Genèse 14, 15)


“A ingenuidade e’ uma virtude, mas apenas ate certo ponto; ela deve sempre ser acompanhada da prudência. A astúcia e a safadeza, por outro lado, são diabólicas e podem causar muito mal.” São Padre Pio de Pietrelcina