1. Le huitième mois, la seconde année du roi Darius, la parole du Seigneur fut adressée au prophète Zacharie, fils de Barachie, fils d'Addo, en ces termes:

2. Le Seigneur a été très irrité contre vos pères.

3. Tu leur diras: Ainsi parle le Seigneur des armées: Revenez à Moi, dit le Seigneur des armées, et Je reviendrai à vous, dit le Seigneur des armées.

4. Ne soyez pas comme vos pères, auxquels les premiers prophètes criaient en disant: Ainsi parle le Seigneur des armées: Revenez de vos voies mauvaises et de vos pensées infâmes; et cependant ils n'ont pas écouté, et ils n'ont pas fait attention à Moi, dit le Seigneur.

5. Vos pères, où sont-ils? et les prophètes vivront-ils éternellement?

6. Cependant Mes paroles et les ordres que J'avais donnés à Mes serviteurs les prophètes n'ont-ils pas atteint vos pères, et ne se sont-ils pas convertis, en disant: Le Seigneur des armées a exécuté Sa résolution de nous traiter selon nos voies et selon nos oeuvres?

7. Le vingt-quatrième jour du onzième mois, appelé sabath, la seconde année de Darius, la parole du Seigneur fut adressée au prophète Zacharie, fils de Barachie, fils d'Addo, en ces termes:

8. J'eus une vision pendant la nuit, et voici, il y avait un homme monté sur un cheval roux, et il se tenait parmi des myrtes plantés dans un lieu profond, et il y avait derrière lui des chevaux roux, marquetés et blancs.

9. Et je dis: Qui sont ceux-ci, mon seigneur? Et l'Ange qui parlait en moi me dit: Je te montrerai ce que sont ces choses.

10. Alors l'homme qui se tenait parmi les myrtes prit la parole et dit: Ce sont ceux que le Seigneur a envoyés pour parcourir la terre.

11. Et ils s'adressèrent à l'Ange du Seigneur qui se tenait parmi les myrtes, et ils dirent: Nous avons parcouru la terre, et voici, toute la terre est habitée, et elle est en repos.

12. L'Ange du Seigneur prit la parole, et dit: Seigneur des armées, jusques à quand n'aurez-Vous pas pitié de Jérusalem et des villes de Juda, contre lesquelles Vous êtes irrité? Voici déjà la soixante-dixième année.

13. Alors le Seigneur répondit à l'Ange qui parlait en moi de bonnes paroles, des paroles de consolation.

14. Et l'Ange qui parlait en moi me dit: Crie, et dis: Ainsi parle le Seigneur des armées: Je ressens une grande jalousie pour Jérusalem et pour Sion.

15. Et J'éprouve une grande colère contre les nations puissantes; car Je n'étais qu'un peu irrité, mais elles ont contribué au mal.

16. C'est pourquoi ainsi parle le Seigneur: Je reviendrai à Jérusalem avec miséricorde; Ma maison y sera bâtie, dit le Seigneur des armées, et le cordeau sera étendu sur Jérusalem.

17. Crie encore, et dis: Ainsi parle le Seigneur des armées: Mes villes auront encore des biens en abondance; le Seigneur consolera encore Sion et choisira encore Jérusalem.

18. Je levai les yeux, et je regardai; et voici, il y avait quatre cornes.

19. Et je dis à l'Ange qui parlait en moi: Qu'est-ce que cela? Il me répondit: Ce sont les cornes qui ont dispersé Juda, Israël et Jérusalem.

20. Le Seigneur me fit voir ensuite quatre forgerons.

21. Et je dis: Que viennent faire ceux-ci? Il répondit: Ce sont les cornes qui ont dispersé tous les hommes de Juda, et aucun d'eux ne lève la tête; et ceux-ci sont venus pour les effrayer, et pour abattre les cornes des nations, qui ont élevé la corne contre le pays de Juda, pour en disperser les habitants.





“Que Jesus o aperte sempre mais ao Seu divino coração. Que Ele o alivie no sofrimento e lhe dê o abraço final no Paraíso.” São Padre Pio de Pietrelcina