Encontrados 9304 resultados para: qui

  • Et Yahweh Dieu, qui avait formé du sol tous les animaux des champs et tous les oiseaux du ciel, les fit venir vers l'homme pour voir com­ment il les appellerait, et pour que tout être vivant portât le nom que lui donne­rait l'homme. (Genèse 2, 19)

  • Alors Yahweh Dieu fit tomber un profond som­meil sur l'homme, qui s'endormit, et il prit une de ses côtes et referma la chair à sa place. (Genèse 2, 21)

  • C'est pourquoi l'homme quit­tera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair. (Genèse 2, 24)

  • Mais du fruit de l'arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit : Vous n'en mange­rez point et vous n'y toucherez point, de peur que vous ne mouriez. " (Genèse 3, 3)

  • La femme vit que le fruit de l'arbre était bon à manger, agréable à la vue et désirable pour acquérir l'intelligence; elle prit de son fruit et en mangea ; elle en donna aussi à son mari qui était avec elle, et il en mangea. (Genèse 3, 6)

  • Et Yahweh Dieu dit : " Qui t'a appris que tu es nu? Est-ce que tu as mangé de l'arbre dont je t'avais défendu de man­ger? " (Genèse 3, 11)

  • Adam connut Eve, sa femme; elle conçut et enfanta Caïn, et elle dit " j'ai acquis un homme avec le secours de Yahweh ! " (Genèse 4, 1)

  • Maintenant tu es maudit de la terre, qui a ouvert sa bouche pour recevoir de ta main le sang de ton frère. (Genèse 4, 11)

  • Voici que vous me chassez aujourd'hui de cette terre, et je serai ca­ché loin de votre face; je serai errant et fugitif sur la terre, et quiconque me trouvera me tuera. " (Genèse 4, 14)

  • Yahweh lui dit " Eh bien, si quelqu'un tue Caïn, Caïn sera vengé sept fois. " Et Yahweh mit un signe sur Caïn, afin que quiconque le rencontrerait ne le tuât pas. (Genèse 4, 15)

  • Irad naquit à Hénoch, et il engen­dra Maviaël ; Maviaël engendra Mathusaël, et Mathusaël engendra Lamech. (Genèse 4, 18)

  • Ada enfanta Jabel : il a été le père de ceux qui habitent sous des tentes et au milieu de troupeaux. (Genèse 4, 20)


“Enquanto tiver medo de ser infiel a Deus, você não será’. Deve-se ter medo quando o medo acaba!” São Padre Pio de Pietrelcina