Encontrados 27 resultados para: Thamar

  • Puis, s'en retournant, ils arrivèrent à la fontaine du jugement, qui est Codés, et ils battirent tout le pays des Amalécites, ainsi que les Amor­rhéens qui habitaient à Asason-Thamar. (Genèse 14, 7)

  • Juda prit pour Her, son premier-né, une femme nommée Thamar. (Genèse 38, 6)

  • Et Juda dit à Thamar, sa belle-fille " Demeure comme veuve dans la maison de ton père jusqu'à ce que Séla, mon fils, soit devenu grand. " Car il se disait : " Il ne faut pas que lui aussi meure comme ses frères. " Thamar s'en alla et demeura dans la maison de son père. (Genèse 38, 11)

  • On en informa Thamar, en disant : " Voici ton beau-père qui monte à Thamna pour tondre ses brebis. " (Genèse 38, 13)

  • Environ trois mois après, on vint dire à Juda : " Thamar, ta belle-fille, s'est prostituée, et même la voilà enceinte à la suite de ses prostitutions. " Juda dit " Faites-la sortir et qu'elle soit brûlée. " (Genèse 38, 24)

  • "Fais venir auprès de toi Aaron ton frère, et ses fils avec lui, du milieu des enfants d'Israël, pour qu'il soit prêtre à mon service : Aaron, Nadab, Abiu, Eléazar et Thamar, fils d'Aaron. (Exode 28, 1)

  • Tous les hommes d'Israël quittèrent leur positionet se rangèrent à Baal-Thamar; en même tempsI'embuscade d'Israël s'élança de son poste, dela plaine de Gabaa. (Juges 20, 33)

  • Puisse ta maison être semblable à la maison de Pharès, -- que Thamar enfanta à Juda, -- par la pos-térité que Yahweh te donnera de cette jeune femme!" (Ruth 4, 12)

  • Après cela, il arriva qu'Absalom, fils de David, ayant une soeur qui était belle et qui s'appelait Thamar, Amnon, fils de David, l'aima. (2 Samuel 13, 1)

  • Amnon se tourmentait, jusqu'à se rendre malade, au sujet de Thamar, sa soeur; car elle était vierge, et il semblait impossible à Amnon de lui rien faire. (2 Samuel 13, 2)

  • Il lui dit: « Pourquoi es-tu ainsi défait, fils du roi, chaque matin? Ne me l'indiqueras-tu pas? » Amnon lui répondit: « J'aime Thamar, soeur de mon frère Absalom. » (2 Samuel 13, 4)

  • Jonadab lui dit: « Mets-toi au lit et fais le malade. Quand ton père viendras te voir, tu lui diras: Permets, je te prie, que Thamar, ma soeur, vienne me donner à manger, et qu'elle prépare le mets sous mes yeux, afin que je le voie, et je mangerai de sa main. » (2 Samuel 13, 5)

“No tumulto das paixões terrenas e das adversidades, surge a grande esperança da misericórdia inexorável de Deus. Corramos confiantes ao tribunal da penitência onde Ele, com ansiedade paterna, espera-nos a todo instante.” São Padre Pio de Pietrelcina