Encontrados 14 resultados para: Sadducéens

  • Voyant un grand nombre de Pharisienset de Sadducéens venir à son baptême, il leur dit : " Race de vipères, qui vousa appris à fuir la colère qui vient? (Matthieu 3, 7)

  • Les Pharisiens et les Sadducéens s'approchèrent et,pour le mettre à l'épreuve, ils lui demandèrent de leur faire voir un signe venant du ciel. (Matthieu 16, 1)

  • Jésus leur dit : " Voyez à vous garder du levain desPharisiens et des Sadducéens. " (Matthieu 16, 6)

  • Comment ne saisissez-vous pas que ce n'est pas à propos despains que je vous l'ai dit? Gardez-vous du levain des Pharisiens et des Sadducéens. " (Matthieu 16, 11)

  • Alors ils comprirent qu'il ne leur avait pas dit de se garder dulevain des pains, mais de la doctrine des Pharisiens et des Sadducéens. (Matthieu 16, 12)

  • Ce jour-là, des Sadducéens,qui nient la résurrection, vinrent à lui et lui posèrent cette question : (Matthieu 22, 23)

  • Les Pharisiens, ayant appris queJésus avait réduit au silence les Sadducéens, se rassemblèrent. (Matthieu 22, 34)

  • Des Sadducéens, qui nient la résurrection, vinrent vers lui et lui posèrent cette question : (Marc 12, 18)

  • Quelques-uns des Sadducéens, qui soutiennent qu'il n'y a pas de résurrection, s'approchèrent et lui posèrent cette question : (Luc 20, 27)

  • Or, pendant qu'ils parlaient au peuple, survinrent près d'eux, les prêtres, le commandant du temple et les Sadducéens, (Actes des Apôtres 4, 1)

  • Alors le grand prêtre et tous ses adhérents, savoir la secte des Sadducéens, furent remplis de jalousie; (Actes des Apôtres 5, 17)

  • Or Paul, sachant qu'une partie (de l'assemblée) était (composée) de Sadducéens et l'autre de Pharisiens, s'écria dans le Sanhédrin : " Frères, je suis Pharisien, fils de Pharisiens; c'est à cause de l'espérance en la résurrection des morts que je suis mis en jugement. " (Actes des Apôtres 23, 6)


“Há alegrias tão sublimes e dores tão profundas que não se consegue exprimir com palavras. O silêncio é o último recurso da alma, quando ela está inefavelmente feliz ou extremamente oprimida!” São Padre Pio de Pietrelcina