Encontrados 185 resultados para: Lumière

  • Dieu dit : " Que la lumière soit! " et la lumière fut. (Genèse 1, 3)

  • Et Dieu vit que la lumière était bonne ; et Dieu sépara la lumière et les ténèbres. (Genèse 1, 4)

  • Dieu appela la lumière jour, et les ténèbres Nuit. Et il y eut un soir, et il y eut un matin; ce fut le premier jour. (Genèse 1, 5)

  • et pour séparer la lumière et les ténèbres. Et Dieu vit que cela était bon. (Genèse 1, 18)

  • Ils ne se voyaient. pas les uns les autres, et nul ne se leva de la place où il était, pendant trois jours; mais tous les enfants d'Israël avaient de la lumière dans les lieux qu'ils habitaient. (Exode 10, 23)

  • « Parle à Aaron et tu lui diras : Lorsque tu placeras les lampes sur le chandelier, c?est sur le devant du chandelier que les sept lampes donneront leur lumière. » (Nombres 8, 2)

  • Il dit: Yahweh est venu de Sinaï, il s'est levépour eux de Séïr, il a resplendi de la montagne dePharan, il est sorti du milieu des saintes myriades; de sa droitejaillissaient pour eux des jets de lumière, (Deutéronome 33, 2)

  • Car tu es ma lumière, ô Yahweh; Yahweh éclaire mes ténèbres. (2 Samuel 22, 29)

  • C'est comme la lumière du matin, quand se lève le soleil, un matin sans nuages! Par ses rayons, après la pluie, l'herbe sort de terre. (2 Samuel 23, 4)

  • Alors ils se dirent l'un à l'autre: « Nous n'agissons pas bien. Ce jour est un jour de bonne nouvelle; si nous gardons le silence et si nous attendons jusqu'à la lumière du matin, nous trouverons le châtiment. Venez donc et allons informer la maison du roi. » (2 Rois 7, 9)

  • " Quelle joie puis-je avoir, répondit Tobie, moi qui suis assis dans les ténèbres et qui ne vois pas la lumière du ciel? " (Tobie 5, 12)

  • Sa mère surtout répandait des larmes intarissables : " Hélas ! hélas ! mon fils, disait-elle, pourquoi t'avons-nous envoyé si loin, toi qui étais la lumière de nos yeux, le bâton de notre vieillesse, la consolation de notre vie et l'espérance de notre postérité? (Tobie 10, 4)


A humildade e a caridade são as “cordas mestras”. Todas as outras virtudes dependem delas. Uma é a mais baixa; a outra é a mais alta. ( P.e Pio ) São Padre Pio de Pietrelcina