Encontrados 148 resultados para: Jean

  • Ils dirent : " Les uns Jean le Baptiste, d'autres Elie, d'autresJérémie ou l'un des prophètes. " (Matthieu 16, 14)

  • Six jours après, Jésus prend avec lui Pierre, Jacqueset Jean son frère, et il les emmène à l'écart sur une haute montagne (Matthieu 17, 1)

  • Le baptême de Jean, d'oùétait-il? du ciel, ou des hommes? " Mais ils faisaient en eux-mêmes cette réflexion: Si nous disons : " Du ciel, " il nous dira : " Pourquoi donc n'avez-vous pascru en lui? " (Matthieu 21, 25)

  • Et si nous disons : " Des hommes," nous avons à craindre le peuple, car tout le monde tient Jean pour un prophète." (Matthieu 21, 26)

  • Car Jean est venu à vousdans la voie de la justice, et vous n'avez pas cru en lui; mais les publicains et lescourtisanes ont cru en lui; et vous, qui avez vu, vous ne vous êtes pas repentismême par la suite pour croire en lui. (Matthieu 21, 32)

  • Jean le Baptiste parut dans le désert, prêchant un baptême de repentir pour la rémission des péchés. (Marc 1, 4)

  • Et Jean avait un vêtement de poils de chameau et, autour de ses reins, une ceinture de cuir; et il mangeait des sauterelles et du miel sauvage. Et il prêchait ainsi : (Marc 1, 6)

  • Or, il arriva en ces jours-là que Jésus vint de Nazareth de Galilée et se fit baptiser par Jean dans le Jourdain. (Marc 1, 9)

  • Après que Jean eut été livré, Jésus vint en Galilée, prêchant l'évangile de Dieu et disant : (Marc 1, 14)

  • Et ayant un peu avancé, il vit Jacques, fils de Zébédée, et Jean son frère, eux aussi dans une barque, en train d'arranger les filets. (Marc 1, 19)

  • En sortant de la synagogue, il vint aussitôt dans la maison de Simon et d'André, avec Jacques et Jean. (Marc 1, 29)

  • Les disciples de Jean et les Pharisiens observaient le jeûne. Ils vinrent lui dire : " Pourquoi, tandis que les disciples de Jean et les disciples des Pharisiens observent le jeûne, vos disciples ne l'observent-ils pas? " (Marc 2, 18)


“Para que se preocupar com o caminho pelo qual Jesus quer que você chegue à pátria celeste – pelo deserto ou pelo campo – quando tanto por um como por outro se chegará da mesma forma à beatitude eterna?” São Padre Pio de Pietrelcina