Encontrados 593 resultados para: Être

  • Et Dieu créa les grands animaux aquatiques, et tout être vivant qui se meut, foisonnant dans les eaux, selon leur espèce, et tout volatile ailé selon son espèce. (Genèse 1, 21)

  • Yahweh Dieu forma l'homme de la poussière du sol, et il souffla dans ses narines un souffle de vie, et l'homme devint un être vivant. (Genèse 2, 7)

  • Et Yahweh Dieu, qui avait formé du sol tous les animaux des champs et tous les oiseaux du ciel, les fit venir vers l'homme pour voir com­ment il les appellerait, et pour que tout être vivant portât le nom que lui donne­rait l'homme. (Genèse 2, 19)

  • Lorsque les hommes eurent commencé à être nombreux sur la surface de la terre, et qu'il leur fut né des filles, (Genèse 6, 1)

  • Tout être qui se trouve sur la face du sol fut détruit, depuis l'homme jusqu'à l'animal domestique, jusqu'aux reptiles et jusqu'aux oiseaux du ciel ; ils furent exterminés de la terre, et il ne resta que Noé et ce qui était avec lui dans l'arche. (Genèse 7, 23)

  • Yahweh sentit une odeur agréable, et Yahweh dit en son coeur: " Je ne maudirai plus désormais la terre à cause de l'homme, parce que les pen­sées du coeur de l'homme sont mauvaises dès sa jeunesse, et je ne frapperai plus tout être vivant, comme je l'ai fait. (Genèse 8, 21)

  • et je me souviendrai de mon alliance entre moi et vous et tout être vivant, de toute chair, et les eaux ne deviendront plus un déluge détruisant toute chair. (Genèse 9, 15)

  • Saraï dit à Abram : "Voici que Yahweh m'a rendue stérile ; viens, je te prie, vers ma servante ; peut-être aurai-je d'elle des fils. " (Genèse 16, 2)

  • Abram écouta la voix de Saraï. Saraï, femme d'Abram, prit donc Agar l'Egyptienne, sa servante, après qu'Abram eut habité dix années dans le pays de Chanaan, et elle la don­na à Abram, son mari, pour être sa femme. (Genèse 16, 3)

  • J'établis mon alliance, entre moi et toi et tes descendants après toi, d'âge en âge, en une alliance perpétuelle, pour être ton Dieu et le Dieu de tes descendants après toi. (Genèse 17, 7)

  • Peut-être y a-t-il cinquante justes dans la ville : les feriez-vous périr aussi, et ne pardonne­rez-vous pas à cette ville à cause des cinquante justes qui s'y trouveraient? (Genèse 18, 24)

  • Peut-être que des cinquante justes i! en manquera cinq ; pour cinq hommes détruirez-vous toute la ville? " Il dit : " le ne la détruirai pas, si j'en trouve quarante-cinq. " (Genèse 18, 28)


“Ouço interiormente uma voz que constantemente me diz: Santifique-se e santifique!” São Padre Pio de Pietrelcina