Encontrados 1617 resultados para: mer

  • Dieu donna un nom au sol ferme: "la terre", et il appela "mers" la masse des eaux; Dieu vit que cela était bon. (Genèse 1, 10)

  • Dieu créa donc les grands monstres de la mer et tous les êtres vivants qui se glissent et qui foisonnent dans les eaux selon leur espèce, et tous les oiseaux selon leur espèce. Dieu vit que cela était bon. (Genèse 1, 21)

  • Dieu les bénit et leur dit: "Développez-vous, multipliez-vous, remplissez les eaux de la mer, et que les oiseaux se multiplient sur la terre!" (Genèse 1, 22)

  • Dieu dit: "Faisons l'Homme à notre image et à notre ressemblance. Qu'il ait autorité sur les poissons de la mer, les oiseaux du ciel, les animaux des champs et toutes les bêtes sauvages et les reptiles qui rampent sur la terre!" (Genèse 1, 26)

  • Dieu les bénit et leur dit: "Développez-vous, multipliez-vous, remplissez la terre et dominez-la. Ayez autorité sur les poissons de la mer, les oiseaux du ciel et tous les animaux qui vont et viennent sur la terre!" (Genèse 1, 28)

  • D'Eden sortait un fleuve qui arrosait le jardin et se divisait ensuite pour former quatre bras. (Genèse 2, 10)

  • C'est pourquoi l'homme quitte son père et sa mère, il s'attache à sa femme et ils ne font qu'une seule chair. (Genèse 2, 24)

  • L'homme donna alors à sa femme le nom d'Eve (c'est-à-dire la Vivante) parce qu'elle fut la mère de tous les vivants. (Genèse 3, 20)

  • Yahvé dit: "Je supprimerai de la surface de la terre les hommes que j'ai créés; et avec les hommes, les animaux des champs, les reptiles et les oiseaux du ciel, car je me repens de les avoir faits." (Genèse 6, 7)

  • Dieu dit alors à Noé: "J'ai décidé la fin de tous les êtres vivants, car ils remplissent la terre de violence, je vais les supprimer de la terre. (Genèse 6, 13)

  • Car encore sept jours et je ferai pleuvoir sur la terre pendant quarante jours et quarante nuits. Je supprimerai de la surface de la terre tous les êtres que j'ai faits". (Genèse 7, 4)

  • C'était la six-centième année de la vie de Noé, le dix-septième jour du deuxième mois. En ce jour-là, toutes les fontaines du fond de la mer jaillirent, et les écluses du ciel s'ouvrirent: (Genèse 7, 11)


“Onde há mais sacrifício, há mais generosidade.” São Padre Pio de Pietrelcina