Encontrados 2118 resultados para: fait

  • Dieu vit tout ce qu'il avait fait: cela était très bon. Il y eut un soir, il y eut un matin: sixième jour. (Genèse 1, 31)

  • Au septième jour Dieu avait achevé son travail, et il se reposa en ce septième jour après tout le travail qu'il avait fait. (Genèse 2, 2)

  • il n'y avait sur la terre aucun arbuste des champs; aucune herbe des champs ne poussait encore, car Yahvé Dieu n'avait pas fait pleuvoir sur la terre et il n'y avait pas d'homme pour travailler le sol (Genèse 2, 5)

  • Yahvé Dieu dit à la femme: "Qu'as-tu fait là?" La femme répondit: "Le serpent m'a trompée et j'ai mangé." (Genèse 3, 13)

  • Alors Yahvé Dieu dit au serpent: "Puisque tu as fait cela, tu seras maudit parmi tous les animaux des champs et toutes les bêtes sauvages. Tu ramperas sur ton ventre et tu mangeras de la poussière tous les jours de ta vie. (Genèse 3, 14)

  • Il dit: "Qu'as-tu fait? Un cri monte du sol vers moi, c'est le sang de ton frère! (Genèse 4, 10)

  • Yahvé se repentit d'avoir fait l'homme sur la terre et il en fut tout triste. (Genèse 6, 6)

  • Yahvé sentit la bonne odeur et il dit en son coeur: "Je ne maudirai plus jamais la terre à cause de l'homme, car les pensées du coeur de l'homme sont mauvaises dès sa jeunesse, je ne recommencerai plus à frapper les êtres vivants comme je l'ai fait. (Genèse 8, 21)

  • Lorsque Noé sortit de son ivresse, il apprit ce qu'avait fait son fils le plus jeune. (Genèse 9, 24)

  • Pharaon fit appeler Abram et lui dit: "Que m'as-tu fait! Pourquoi ne m'as-tu pas dit qu'elle était ta femme? (Genèse 12, 18)

  • Il lui dit: "Je suis Yahvé qui t'ai fait sortir d'Our en Kaldée, pour te donner ce pays et qu'il soit ton domaine." (Genèse 15, 7)

  • Je vais descendre et voir si vraiment ils ont fait tout ce qui remonte jusqu'à moi, et qui crie contre eux. S'il n'en est pas ainsi, je le saurai bien." (Genèse 18, 21)

“Você deve ter sempre prudência e amor. A prudência tem olhos; o amor tem pernas. O amor, como tem pernas, gostaria de correr a Deus. Mas seu impulso de deslanchar na direção dEle é cego e, algumas vezes, pode tropeçar se não for guiado pela prudência, que tem olhos.” São Padre Pio de Pietrelcina