Encontrados 61 resultados para: Sédécias

  • Sédécias fils de Kénaana s'était fait des cornes de fer, il disait: "Voici ce que dit Yahvé: Je te les donne pour frapper les Araméens jusqu'au dernier." (1 Rois 22, 11)

  • A ce moment Sédécias, fils de Kénaana, s'avança et gifla Michée; il dit: "Par où l'esprit de Yahvé est-il sorti de moi pour te parler?" (1 Rois 22, 24)

  • Le roi de Babylone établit comme roi à la place de Joïakin son oncle Mattanya dont il changea le nom en Sédécias. (2 Rois 24, 17)

  • Sédécias avait vingt et un ans lorsqu'il monta sur le trône, il régna onze ans à Jérusalem; sa mère Hamital était fille de Yirméyas, de Libna. (2 Rois 24, 18)

  • Et c'est la colère de Yahvé qui détermina le sort de Jérusalem et de Juda jusqu'au jour où il finit par les rejeter loin de lui. Sédécias se révolta contre le roi de Babylone. (2 Rois 24, 20)

  • En la neuvième année du règne de Sédécias, le dixième jour du dixième mois, Nabukodonozor, roi de Babylone, arriva avec toute son armée devant Jérusalem. Ils campèrent face à la ville et construisirent un retranchement tout autour: (2 Rois 25, 1)

  • elle fut assiégée jusqu'en la onzième année du roi Sédécias. (2 Rois 25, 2)

  • Le roi de Babylone égorgea les fils de Sédécias sous ses yeux, puis il lui creva les yeux et l'emmena à Babylone enchaîné d'une double chaîne de bronze. (2 Rois 25, 7)

  • Fils de Josias: le premier, Yohanan; le deuxième, Joïaqim; le troisième, Sédécias; le quatrième, Challoum. (1 Chroniques 3, 15)

  • Fils de Joïaqim: Jékonias, son fils; Sédécias, son fils. (1 Chroniques 3, 16)

  • Sédécias fils de Kénaana s'était fait des cornes de fer et il disait: "Voici ce que dit Yahvé: Voilà comment tu embrocheras les Araméens jusqu'au dernier." (2 Chroniques 18, 10)

  • Alors Sédécias, fils de Kénaana, s'avança et gifla Michée: "Par quel chemin l'esprit de Yahvé est-il sorti de moi pour te parler?" (2 Chroniques 18, 23)


“Se tanta atenção é dada aos bens desta Terra, quanto mais se deve dar aos do Céu? Faça, portanto, uma boa leitura espiritual, a santa meditação, o exame de consciência, e fará progresso na perfeição cristã e no amor de Jesus.” São Padre Pio de Pietrelcina