Encontrados 44 resultados para: Provinces

  • Akab lui dit: "Qui fera ce travail?" Il répondit: "Yahvé a dit: Les jeunes des chefs de provinces." Akab reprit la parole: "Qui engagera le combat?" Il répondit: "Toi." (1 Rois 20, 14)

  • Akab passa en revue les jeunes des chefs de provinces, ils étaient deux cent trente-deux. Il passa ensuite en revue tout le peuple, tous les Israélites: ils étaient sept mille. (1 Rois 20, 15)

  • Les jeunes des chefs de provinces sortirent d'abord. On le fit savoir à Ben-Hadad: "Des hommes sont sortis de Samarie." (1 Rois 20, 17)

  • Mais derrière les jeunes des chefs de provinces, c'est toute l'armée qui sortit de la ville. (1 Rois 20, 19)

  • On doit faire des recherches dans les livres où sont gardés les mémoires de tes pères. Là, dans le livre des mémoires, tu découvriras et tu apprendras que cette ville est rebelle et qu'elle a fait du tort aux rois et aux provinces, et que dans les temps anciens beaucoup de révoltes y sont nées; c'est pour cela que cette ville a été détruite. (Esdras 4, 15)

  • On était donc au temps du roi Assuérus; son empire s'étendait de l'Inde jusqu'à l'Ethiopie et comptait cent vingt-sept provinces; (Esther 1, 1)

  • En la troisième année de son règne, il fit un grand repas pour ses hauts fonctionnaires et ses serviteurs chefs de l'armée des Perses et des Mèdes, pour les gouverneurs et les chefs de provinces. Lui-même présidait le banquet. (Esther 1, 3)

  • Mémoukan répondit en présence du roi et des hauts fonctionnaires: "Ce n'est pas seulement au roi que la reine Vasthi a fait tort, mais aussi à tous les hauts fonctionnaires et aux différents peuples répandus à travers les provinces du royaume d'Assuérus. (Esther 1, 16)

  • Il envoya des lettres dans toutes les provinces, à chaque province selon son écriture, à chaque peuple selon sa langue, pour que tout mari soit maître dans sa maison. (Esther 1, 22)

  • Il faut que le roi nomme des inspecteurs dans toutes les provinces de son royaume, et qu'ils rassemblent dans la citadelle de Suse toutes les jeunes filles vierges et belles à la fois. On les placera dans la maison des femmes sous la surveillance de Hégé, l'eunuque du roi qui est le gardien de ses femmes. Il leur donnera tous les produits de beauté, (Esther 2, 3)

  • Après cela, le roi donna en l'honneur d'Esther un grand festin à tous les hauts fonctionnaires et à ses serviteurs, il accorda un jour de congé dans toutes les provinces et distribua des cadeaux avec une générosité royale. (Esther 2, 18)

  • Aman dit alors au roi Assuérus: "Dans toutes les provinces de ton royaume on retrouve un peuple inassimilable, dispersé au milieu des autres peuples. Leurs lois ne ressemblent à celles d'aucun autre et ils n'observent pas les lois du roi. Ce n'est pas l'intérêt du roi de les laisser faire. (Esther 3, 8)


“Na igreja se fala somente com Deus.” São Padre Pio de Pietrelcina