Encontrados 249 resultados para: Joseph

  • Dès que Joseph arriva auprès de ses frères, ils lui arrachèrent la tunique à manches qu'il portait. (Genèse 37, 23)

  • Des marchands de Madian passaient par là. Ses frères retirèrent Joseph, le firent remonter de la citerne et le vendirent aux Ismaélites pour vingt pièces d'argent. Ceux-ci emmenèrent Joseph en Egypte. (Genèse 37, 28)

  • Lorsque Ruben revint à la citerne, Joseph n'y était plus: il en déchira ses vêtements! (Genèse 37, 29)


  • Ils prirent alors la tunique de Joseph, égorgèrent un bouc et plongèrent la tunique dans son sang. (Genèse 37, 31)

  • Jacob la reconnut: "C'est la tunique de mon fils, dit-il, une bête féroce l'aura dévoré, Joseph a été mis en pièces!" (Genèse 37, 33)

  • Quant aux Madianites, ils vendirent Joseph en Egypte à Putifar, un fonctionnaire chef des gardes dans le palais du Pharaon. (Genèse 37, 36)

  • Joseph avait donc été vendu en Egypte: Putifar, un Egyptien, fonctionnaire du Pharaon et chef des gardes, l'avait acheté aux Ismaélites qui l'avaient emmené là-bas. (Genèse 39, 1)

  • Mais Yahvé était avec Joseph, et il lui donna de réussir: il resta dans la maison de son maître l'Egyptien. (Genèse 39, 2)

  • Joseph fut donc bien apprécié de lui dans tout son service. Son maître en fit le chef de sa maison et lui confia toutes ses affaires. (Genèse 39, 4)

  • Lorsqu'il l'eut mis à la tête de sa maison et de tous ses biens, Yahvé bénit la maison de l'Egyptien à cause de Joseph, et la bénédiction de Yahvé s'étendit à tout ce qui lui appartenait, aussi bien dans la maison que dans les champs. (Genèse 39, 5)

  • Aussi, après avoir confié à Joseph tout ce qui lui appartenait, il ne s'occupait plus de rien, si ce n'est de sa propre nourriture. Or Joseph avait une belle allure et un beau visage. (Genèse 39, 6)

  • Mais Joseph refusa et dit à la femme de son maître: "Mon maître me fait entièrement confiance pour tout ce qui regarde sa maison, il m'a confié tout ce qui lui appartient. (Genèse 39, 8)

“Quando o dia seguinte chegar, ele também será chamado de hoje e, então, você pensará nele. Tenha sempre muita confiança na Divina Providência.” São Padre Pio de Pietrelcina