Encontrados 4794 resultados para: ses

  • Voici la postérité de Jacob. Joseph, âgé de dix-sept ans, faisait paître le troupeau avec ses frères; cet enfant était auprès des fils de Bilha et des fils de Zilpa, femmes de son père. Et Joseph rapportait à leur père leurs mauvais propos. (Genèse 37, 2)

  • Israël aimait Joseph plus que tous ses autres fils, parce qu`il l`avait eu dans sa vieillesse; et il lui fit une tunique de plusieurs couleurs. (Genèse 37, 3)

  • Ses frères virent que leur père l`aimait plus qu`eux tous, et ils le prirent en haine. Ils ne pouvaient lui parler avec amitié. (Genèse 37, 4)

  • Joseph eut un songe, et il le raconta à ses frères, qui le haïrent encore davantage. (Genèse 37, 5)

  • Ses frères lui dirent: Est-ce que tu régneras sur nous? est-ce que tu nous gouverneras? Et ils le haïrent encore davantage, à cause de ses songes et à cause de ses paroles. (Genèse 37, 8)

  • Il eut encore un autre songe, et il le raconta à ses frères. Il dit: J`ai eu encore un songe! Et voici, le soleil, la lune et onze étoiles se prosternaient devant moi. (Genèse 37, 9)

  • Il le raconta à son père et à ses frères. Son père le réprimanda, et lui dit: Que signifie ce songe que tu as eu? Faut-il que nous venions, moi, ta mère et tes frères, nous prosterner en terre devant toi? (Genèse 37, 10)

  • Ses frères eurent de l`envie contre lui, mais son père garda le souvenir de ces choses. (Genèse 37, 11)

  • Et l`homme dit: Ils sont partis d`ici; car je les ai entendus dire: Allons à Dothan. Joseph alla après ses frères, et il les trouva à Dothan. (Genèse 37, 17)

  • Venez maintenant, tuons-le, et jetons-le dans une des citernes; nous dirons qu`une bête féroce l`a dévoré, et nous verrons ce que deviendront ses songes. (Genèse 37, 20)

  • Lorsque Joseph fut arrivé auprès de ses frères, ils le dépouillèrent de sa tunique, de la tunique de plusieurs couleurs, qu`il avait sur lui. (Genèse 37, 23)

  • Alors Juda dit à ses frères: Que gagnerons-nous à tuer notre frère et à cacher son sang? (Genèse 37, 26)


“Seja grato e beije docemente a mão de Deus. É sempre a mão de um pai que pune porque lhe quer bem” São Padre Pio de Pietrelcina