Encontrados 53 resultados para: Mardochée

  • Ils partirent avec Zorobabel, Josué, Néhémie, Seraja, Reélaja, Mardochée, Bilschan, Mispar, Bigvaï, Rehum, Baana. Nombre des hommes du peuple d`Israël: (Esdras 2, 2)

  • Ils partirent avec Zorobabel, Josué, Néhémie, Azaria, Raamia, Nachamani, Mardochée, Bilschan, Mispéreth, Bigvaï, Nehum, Baana. Nombre des hommes du peuple d`Israël: (Néhémie 7, 7)

  • Il y avait dans Suse, la capitale, un Juif nommé Mardochée, fils de Jaïr, fils de Schimeï, fils de Kis, homme de Benjamin, (Esther 2, 5)

  • Il élevait Hadassa, qui est Esther, fille de son oncle; car elle n`avait ni père ni mère. La jeune fille était belle de taille et belle de figure. A la mort de son père et de sa mère, Mardochée l`avait adoptée pour fille. (Esther 2, 7)

  • Esther ne fit connaître ni son peuple ni sa naissance, car Mardochée lui avait défendu d`en parler. (Esther 2, 10)

  • Et chaque jour Mardochée allait et venait devant la cour de la maison des femmes, pour savoir comment se portait Esther et comment on la traitait. (Esther 2, 11)

  • Lorsque son tour d`aller vers le roi fut arrivé, Esther, fille d`Abichaïl, oncle de Mardochée qui l`avait adoptée pour fille, ne demanda que ce qui fut désigné par Hégaï, eunuque du roi et gardien des femmes. Esther trouvait grâce aux yeux de tous ceux qui la voyaient. (Esther 2, 15)

  • La seconde fois qu`on assembla les jeunes filles, Mardochée était assis à la porte du roi. (Esther 2, 19)

  • Esther n`avait fait connaître ni sa naissance ni son peuple, car Mardochée le lui avait défendu, et elle suivait les ordres de Mardochée aussi fidèlement qu`à l`époque où elle était sous sa tutelle. (Esther 2, 20)

  • Dans ce même temps, comme Mardochée était assis à la porte du roi, Bigthan et Théresch, deux eunuques du roi, gardes du seuil, cédèrent à un mouvement d`irritation et voulurent porter la main sur le roi Assuérus. (Esther 2, 21)

  • Mardochée eut connaissance de la chose et en informa la reine Esther, qui la redit au roi de la part de Mardochée. (Esther 2, 22)

  • Tous les serviteurs du roi, qui se tenaient à la porte du roi, fléchissaient le genou et se prosternaient devant Haman, car tel était l`ordre du roi à son égard. Mais Mardochée ne fléchissait point le genou et ne se prosternait point. (Esther 3, 2)


“Procuremos servir ao Senhor com todo o coração e com toda a vontade. Ele nos dará sempre mais do que merecemos.” São Padre Pio de Pietrelcina