Encontrados 46 resultados para: Esther

  • Il élevait Hadassa, qui est Esther, fille de son oncle; car elle n`avait ni père ni mère. La jeune fille était belle de taille et belle de figure. A la mort de son père et de sa mère, Mardochée l`avait adoptée pour fille. (Esther 2, 7)

  • Lorsqu`on eut publié l`ordre du roi et son édit, et qu`un grand nombre de jeunes filles furent rassemblées à Suse, la capitale, sous la surveillance d`Hégaï, Esther fut aussi prise et conduite dans la maison du roi, sous la surveillance d`Hégaï, gardien des femmes. (Esther 2, 8)

  • Esther ne fit connaître ni son peuple ni sa naissance, car Mardochée lui avait défendu d`en parler. (Esther 2, 10)

  • Et chaque jour Mardochée allait et venait devant la cour de la maison des femmes, pour savoir comment se portait Esther et comment on la traitait. (Esther 2, 11)

  • Lorsque son tour d`aller vers le roi fut arrivé, Esther, fille d`Abichaïl, oncle de Mardochée qui l`avait adoptée pour fille, ne demanda que ce qui fut désigné par Hégaï, eunuque du roi et gardien des femmes. Esther trouvait grâce aux yeux de tous ceux qui la voyaient. (Esther 2, 15)

  • Esther fut conduite auprès du roi Assuérus, dans sa maison royale, le dixième mois, qui est le mois de Tébeth, la septième année de son règne. (Esther 2, 16)

  • Le roi aima Esther plus que toutes les autres femmes, et elle obtint grâce et faveur devant lui plus que toutes les autres jeunes filles. Il mit la couronne royale sur sa tête, et la fit reine à la place de Vasthi. (Esther 2, 17)

  • Le roi donna un grand festin à tous ses princes et à ses serviteurs, un festin en l`honneur d`Esther; il accorda du repos aux provinces, et fit des présents avec une libéralité royale. (Esther 2, 18)

  • Esther n`avait fait connaître ni sa naissance ni son peuple, car Mardochée le lui avait défendu, et elle suivait les ordres de Mardochée aussi fidèlement qu`à l`époque où elle était sous sa tutelle. (Esther 2, 20)

  • Mardochée eut connaissance de la chose et en informa la reine Esther, qui la redit au roi de la part de Mardochée. (Esther 2, 22)

  • Les servantes d`Esther et ses eunuques vinrent lui annoncer cela, et la reine fut très effrayée. Elle envoya des vêtements à Mardochée pour le couvrir et lui faire ôter son sac, mais il ne les accepta pas. (Esther 4, 4)

  • Alors Esther appela Hathac, l`un des eunuques que le roi avait placés auprès d`elle, et elle le chargea d`aller demander à Mardochée ce que c`était et d`où cela venait. (Esther 4, 5)


“Como é belo esperar!” São Padre Pio de Pietrelcina