1. Ecoutez donc, ô rois, et comprenez; écoutez l'instruction, vous qui jugez les extrémités de la terre.

2. Prêtez l'oreille, vous qui dominez sur la multitude, qui êtes fiers de commander à des foules de peuples.

3. Sachez que la force vous a été donnée par le Seigneur, et la puissance par le Très-Haut, qui examinera vos ?uvres et sondera vos pensées.

4. Parce que, étant les ministres de sa royauté, vous n'avez pas jugé avec droiture, ni observé la loi, ni marché selon la volonté de Dieu;

5. terrible et soudain, il fondra sur vous, car un jugement sévère s'exerce sur ceux qui commandent.

6. Aux petits, on pardonne par pitié; mais les puissants sont puissamment châtiés.

7. Le souverain de tous ne reculera devant personne, il ne s'arrêtera par respect devant aucune grandeur; car il a fait les grands et les petits, et il prend soin des uns comme des autres.

8. Mais les puissants seront soumis à une épreuve plus rigoureuse.

9. C'est donc à vous, ô rois, que s'adressent mes discours, afin que vous appreniez la sagesse et que vous ne tombiez point.

10. Ceux qui observent saintement les saintes lois seront sanctifiés, et ceux qui les auront apprises auront de quoi répondre.

11. Mettez donc vos complaisances dans mes paroles, désirez-les, et vous aurez l'instruction.

12. La sagesse est brillante, et son éclat ne se ternit pas; facilement on l'aperçoit quand on l'aime, facilement on la trouve quand on la cherche.

13. Elle prévient ceux qui la cherchent, et se montre à eux la première.

14. Celui qui se lève matin pour la chercher n'a pas de peine : il la trouve assise à sa porte.

15. Car penser à elle, c'est la perfection de la prudence, et celui qui veille à cause d'elle sera bientôt libre de soucis;

16. elle-même va de tous côtés chercher ceux qui sont dignes d'elle, elle se montre amicalement à eux dans leurs voies, et les assiste dans tous leurs desseins.

17. En effet, son commencement le plus assuré est le désir de l'instruction.

18. Or le soin de l'instruction conduit à l'amour, l'amour fait qu'on obéit à ses lois, l'obéissance à ses lois assure l'immortalité,

19. et l'immortalité donne une place près de Dieu.

20. Ainsi le désir de la sagesse conduit à la royauté.

21. Si donc, ô rois des peuples, vous mettez votre plaisir dans les trônes et le sceptre, honorez la sagesse, afin de régner éternellement.

22. Mais ce qu'est la sagesse et son origine, je vais l'exposer, sans vous cacher les mystères de Dieu. Je remonterai jusqu'au début de la création, je mettrai au grand jour ce qui la concerne, et je ne m'écarterai pas de la vérité.

23. Loin de moi de faire route avec l'envie dévorante ! Elle n'a rien de commun avec la sagesse.

24. Le grand nombre des sages fait le salut de la terre, et un roi sage la prospérité de son peuple.

25. Recevez donc l'instruction par mes paroles, et vous vous en trouverez bien.



Livros sugeridos


“Reflita no que escreve, pois o Senhor vai lhe pedir contas disso.” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.