1. Le matin venu, tous les grandsprêtres et les anciens du peuple prirent une délibération contreJésus pour le faire mourir.

2. Et, après l'avoir lié,ils l'emmenèrent et le remirent à Ponce Pilate, le gouverneur.

3. Alors Judas, qui l'avait trahi,voyant qu'il était condamné, fut pris de remords et rapporta les trente piècesd'argent aux grands prêtres et aux anciens,

4. disant : " J'ai péchéen livrant un sang innocent. " Ils dirent : " Qu'est-ce que cela nous fait? A toi de voir !"

5. Alors, ayant jeté les piècesd'argent dans le sanctuaire, il se retira et alla se pendre.

6. Mais les grands prêtresprirent les pièces d'argent et dirent : " Il n'est pas permis de les mettre dans le trésor,puisque c'est le prix du sang. "

7. Et, après avoir pris unedélibération, ils achetèrent avec (cet argent) lechamp du potier pour la sépulturedes étrangers.

8. C'est pourquoi ce champ fut appeléChamp du sang, (et l'est) encore aujourd'hui.

9. Alors fut accomplie la paroledu prophète Jérémie : Ils ont pris les trente pièces d'argent, prix de celui qui a étémis à prix, qu'ont mis à prix des enfants d'Israël, 10 et ils les ont donnéespour le champ du potier, comme le Seigneur me l'a ordonné.

11. Jésus comparut devant legouverneur, et le gouverneur l'interrogea, en disant : " Es-tu le roi des Juifs? " Jésusdit : " Tu le dis. "

12. Mais il ne répondait rienaux accusations des grands prêtres et des anciens.

13. Alors Pilate lui dit : " N'entends-tupas combien de témoignages ils portent contre toi? "

14. Mais il ne lui réponditsur aucun point, de sorte que le gouverneur était dans un grand étonnement.

15. Or, à chaque fête,le gouverneur avait coutume de relâcher à la foule un prisonnier, celui qu'ils voulaient.

16. Ils avaient alors un prisonnierfameux, nommé Barabbas.

17. Donc, quand ils furent rassemblés,Pilate leur dit : " Lequel voulez-vous que je vous relâche, Barabbas ouJésus dit Christ?

18. Il savait, en effet, que c'étaitpar jalousie qu'ils l'avaient livré.

19. Pendant qu'il siégeaitau tribunal, sa femme lui envoya dire : " N'aie point affaire avec ce juste; car j'aiété aujourd'hui fort tourmentée en songe àcause de lui." 20 Mais les grands prêtreset les anciens persuadèrent aux foules de demander Barabbas, et de réclamerla mort de Jésus.

21. Le gouverneur, prenant la parole,leur dit : " Lequel des deux voulez-vous que je vous relâche? " Ils dirent: " Barabbas. "

22. Pilate leur dit : " Que ferai-jedonc de Jésus dit Christ? " Tous dirent : " Qu'il soit crucifié ! "

23. Il dit " Qu'a-t-il donc faitde mal? " Et ils crièrent encore plus fort : " Qu'il soit crucifié ! "

24. Pilate, voyant qu'il ne gagnaitrien, mais que le tumulte allait croissant, prit de l'eau et se lava les mains devantla foule, en disant : " Je suis innocent du sang de ce juste; à vous de voir! "

25. Et tout le peuple répondit: " Que son sang soit sur nous et sur nos enfants ! "

26. Alors il leur relâcha Barabbas;et, après avoir fait flageller Jésus, il le remit (aux soldats) pour être crucifié.

27. Alors les soldats du gouverneurprirent Jésus avec eux dans le prétoire, et ils assemblèrent autour de luitoute la cohorte.

28. L'ayant dévêtu,ils jetèrent sur lui un manteau écarlate.

29. Ils tressèrent une couronneavec des épines, qu'ils posèrent sur sa tête, avec un roseau dans sa main droite; et,fléchissant le genou devant lui, ils lui disaient par dérision : " Salut, roides Juifs ! "

30. Ils lui crachaient aussi dessuset, prenant le roseau, ils en frappaient sa tête.

31. Après s'être moquésde lui, ils lui retirèrent le manteau, lui remirent ses vêtements et l'emmenèrentpour le crucifier.

32. En sortant, ils rencontrèrentun homme de Cyrène, nommé Simon, qu'ils réquisitionnèrentpour porter sa croix.

33. Puis, étant arrivésà un lieu dit Golgotha, c'est-à-dire lieu du Crâne,ils lui donnèrent à boiredu vin mêlé de fiel; mais, l'ayant goûté, ilne voulut pas boire.

35. Quand ils l'eurent crucifié,ils se partagèrent ses vêtements en les tirant au sort.

36. Et, s'étant assis, ilsle gardaient.

37. Au-dessus de sa tête ilsmirent un écriteau indiquant la cause de sa condamnation : " Celui-ci est Jésus,le roi des Juifs. "

38. Alors on crucifia avec lui deuxbrigands, l'un à droite et l'autre à gauche.

39. Et les passants l'injuriaienten hochant la tête

40. et disant : " Toi, qui détruisle sanctuaire et le rebâtis en trois jours, sauve-toi toi-même, si tu es Fils deDieu et descends de la croix ! "

41. De même, les grands prêtresaussi se moquaient de lui, avec les scribes et les anciens, disant :

42. " Il en a sauvé d'autres,il ne peut se sauver lui-même ! Il est roi d'Israël, qu'il descende maintenant de la croix,et nous croirons en lui !

43. Il a mis sa confiance en Dieu;s'il l'aime, qu'il le délivre maintenant, car il a dit : Je suis Fils de Dieu ! "

44. Les brigands aussi, crucifiésavec lui, l'insultaient de la même manière.

45. Depuis la sixième heurejusqu'à la neuvième, il se fit des ténèbressur toute la terre.

46. Vers la neuvième heure,Jésus s'écria d'une voix forte : Eli, Eli, lema sabachtani? " c'est-à-dire" Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'avez-vous abandonné? "

47. Quelques-uns de ceux qui étaientlà, l'ayant entendu, disaient : " Il appelle Elie. "

48. Et aussitôt l'un d'euxcourut prendre une éponge qu'il imbiba de vinaigre, et, l'ayant mise au bout d'un roseau,il lui présenta à boire.

49. Mais les autres disaient : "Laisse ! que nous voyions si Elie va venir le sauver. "

50. Jésus poussa de nouveauun grand cri et rendit l'esprit.

51. Et voilà que le voile dusanctuaire se fendit en deux, du haut en bas, la terre trembla, les rochers se fendirent,

52. les sépulcres s'ouvrirentet les corps de beaucoup de saints défunts ressuscitèrent.

53. . Et, sortis des sépulcres,après sa résurrection, ils entrèrent dans la ville sainte et apparurent à beaucoup.

54. Le centurion et ceux qui, aveclui, gardaient Jésus, voyant le tremblement de terre et ce qui se passait, furentsaisis d'une grande frayeur et dirent : " Vraiment, c'était le Fils de Dieu."

55. Il y avait là plusieursfemmes qui regardaient à distance; elles avaient suivi Jésus depuis la Galilée,pour le servir;

56. parmi elles étaient Mariela Magdaléenne, Maire mère de Jacques et de Joseph, et la mère des filsde Zébédée.

57. Le soir venu, vint un homme riched'Arimathie, nommé Joseph, qui lui aussi était devenu disciple deJésus.

58. Il alla trouver Pilate pour demanderle corps de Jésus; Pilate alors ordonna qu'on le lui remit.

59. Joseph prit le corps, l'enveloppad'un linceul blanc,

60. et le déposa dans sonsépulcre neuf, qu'il avait fait tailler dans le roc; puis, ayant roulé une grosse pierreà l'entrée du sépulcre, il s'en alla.

61. Or Marie la Magdaléenneet l'autre Marie étaient là, assises en face du tombeau.

62. Le lendemain, qui était(le jour) après la Préparation, les grands prêtreset les Pharisiens allèrent ensembletrouver Pilate

63. et dirent : " Seigneur, nousnous sommes rappelés que cet imposteur, lorsqu'il vivait encore, a dit : " Dans troisjours je ressusciterai. "

64. Commandez donc que le tombeausoit bien gardé jusqu'au troisième jour, de peur que ses disciples ne viennentle dérober et disent au peuple : " Il est ressuscité des morts. " Cettedernière imposture serait pire que la première. "

65. Pilate leur dit : " Vous avezune garde : allez, gardez-le comme vous l'entendez. "

66. Ils s'en allèrent doncet ils s'assurèrent du tombeau en scellant la pierre, avec une garde.



Livros sugeridos


“Que Maria sempre enfeite sua alma com as flores e o perfume de novas virtudes e coloque a mão materna sobre sua cabeça. Fique sempre e cada vez mais perto de nossa Mãe celeste, pois ela é o mar que deve ser atravessado para se atingir as praias do esplendor eterno no reino do amanhecer.” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.