1. Je vais chanter pour mon bien-aimé le chant de mon bien-aimé au sujet de sa vigne. Mon bien-aimé avait une vigne, sur un coteau fertile.

2. Il en remua le sol, il en ôta les pierres, il la planta de ceps exquis. Il bâtit une tour au milieu, et il y creusa aussi un pressoir. Il attendait qu'elle donnât des raisins, mais elle donna du verjus. -

3. "Et maintenant, habitants de Jérusalem et hommes de Juda, jugez, je vous prie, entre moi et entre ma vigne!

4. Qu'y avait-il à faire de plus à ma vigne, que je n'aie pas fait pour elle? Pourquoi, ai-je attendu qu'elle donnât des raisins, et n'a-t-elle donné que du verjus?

5. "Et maintenant, je vous ferai connaître ce que je vals faire à ma vigne j'arracherai sa haie, et elle sera broutée ; j'abattrai sa clôture, et elle sera foulée aux pieds.

6. J'en ferai un désert ; et elle ne sera plus taillée, ni cultivée; les ronces et les épines y croîtront, et je commanderai aux nuées de ne plus laisser tomber la pluie sur elle."

7. -- Car la vigne de Yahweh des armées, c'est la maison d'Israël, et les hommes de Juda sont le plant qu'il chérissait ; il en attendait la droiture, voici du sang versé; la justice, et voici le cri de détresse.

8. Malheur à ceux qui ajoutent maison à maison, qui joignent champ à champ, jusqu'à ce qu'il n'y ait plus d'espace, et qu'ils habitent seuls au milieu du pays!

9. Yahweh des armées a dit cette parole à mes oreilles: Oui, ces nombreuses maisons sont désertes ; grandes et belles, elles n'auront plus d'habitants.

10. Car dix arpents de vignes ne produiront qu'un bath, un homer de semence ne produira qu'un épha.

11. Malheur à ceux qui courent dès le matin après les boissons enivrantes, et qui, le soir, prolongent leur orgie, échauffés par le vin!

12. La harpe et le luth, le tambourin, la flûte et le vin, voilà leurs festins ; mais ils ne prennent point garde à l'oeuvre de Yahweh, et ils ne voient point l'ouvrage de ses mains.

13. C'est pourquoi mon peuple s'en ira en exil sans s'en douter ; sa noblesse deviendra une troupe affamée, et sa multitude séchera de soif.

14. C'est pourquoi le schéol se dilate, et ouvre sa bouche sans mesure ; elle y descend, la magnificence de Sion, avec sa multitude bruyante et joyeuse.

15. Le mortel sera humilié, l'homme sera abaissé; et les yeux des superbes seront abattus.

16. Et Yahweh des armées apparaîtra grand dans le jugement, et le Dieu saint apparaîtra saint dans la justice.

17. Des brebis paîtront comme sur leur pâturage et des étrangers dévoreront les champs dévastés des riches.

18. Malheur à ceux qui tirent l'iniquité avec des cordes de mensonge, et le péché comme avec les traits d'un chariot!

19. Qui disent: "Qu'il se dépêche, qu'il hâte son oeuvre, afin que nous la voyions! Qu'il s'approche et s'exécute, le décret du saint d'Israël, et que nous sachions! ..."

20. Malheur à ceux qui appellent le mal bien, et le bien mal, qui font des ténèbres la lumière et de la lumière les ténèbres, qui font ce qui est doux amer, et ce qui est amer doux!

21. Malheur à ceux qui sont sages à leurs propres yeux, et intelligents à leur propre sens!

22. Malheur à ceux qui sont des héros pour boire le vin, et des vaillants pour mêler les liqueurs fortes!

23. A ceux qui justifient le méchant pour un présent, et qui privent les justes de leur droit!

24. C'est pourquoi, comme la langue du feu dévore le chaume, et comme l'herbe sèche s'abîme dans la flamme, leur racine sera semblable à la pourriture, et leur fleur sera emportée comme la poussière ; car ils ont rejeté la loi de Yahweh des armées, et méprisé la parole du Saint d'Israël.

25. C'est pourquoi la colère de Yahweh s'est embrasée contre son peuple; Il a étendu la main contre lui, et il l'a frappé ; les montagnes sont ébranlées; leurs cadavres gisent au milieu des chemins, comme de l'ordure. Avec tout cela, sa colère ne s'est pas détournée, et sa main reste étendue.

26. Il dresse une bannière pour les nations éloignées ; Il les siffle des extrémités de la terre. Et voici qu'ils arrivent, prompts et légers.

27. Il n'y en a pas un qui soit las et qui chancelle, pas un qui sommeille ou qui dorme ; à aucun la ceinture de ses reins ne se détache, ni la courroie de ses sandales ne se rompt.

28. Leurs flèches sont aiguisées, leurs arcs sont tous tendus; les sabots de leurs chevaux sont durs comme le caillou; les roues de leurs chars pareilles à l'ouragan.

29. Leur rugissement est celui du lion ; ils rugissent comme le lionceau il gronde et saisit sa proie ; il l'emporte et personne ne la lui arrache.

30. En ce temps-là, il y aura sur le peuple un grondement, semblable au grondement de la mer. On regardera le pays, et voilà les ténèbres! Angoisse et lumière! Puis la nuit s'étend sur le ciel du pays.



Livros sugeridos


"Tente percorrer com toda a simplicidade o caminho de Nosso Senhor e não se aflija inutilmente.” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.