1. Le roi, tremblant d'émotion, monta dans la chambre au-dessus de la porte et pleura. Il disait en marchant: « Mon fils Absalom! Mon fils, mon fils Absalom! Que ne suis-je mort à ta place! Absalom mon fils, mon fils! »

2. On vint dire à Joab: « Voici que le roi pleure et se lamente sur son fils. »

3. La victoire, ce jour-là, fut changée en deuil pour tout le peuple, car le peuple entendit dire en ce jour-là: « Le roi est affligé à cause de son fils. »

4. Ce jour-là le peuple entra dans la ville à la dérobée, comme entrent à la dérobée des gens honteux d'avoir fui dans la bataille.

5. Le roi s'était voilé le visage, et le roi criait à haute voix: « Mon fils Absalom! Absalom, mon fils, mon fils! »

6. Joab vint vers le roi chez lui, et dit: « Tu couvres aujourd'hui de confusion la face de tous tes serviteurs qui ont en ce jour sauvé ta vie et la vie de tes fils et de tes filles, et la vie de tes femmes et la vie de tes concubines.

7. Tu aimes ceux qui te haïssent et tu hais ceux qui t'aiment, car tu montres aujourd'hui que chefs et serviteurs ne sont rien pour toi, et je vois aujourd'hui que si Absalom vivait et que nous fussions tous morts en ce jour, cela serait heureux à tes yeux.

8. Lève-toi donc, sors et parle selon le coeur de tes serviteurs; car je jure par Yahweh que, si tu ne sors pas, pas un homme ne passera avec toi cette nuit; et ce sera pour toi un mal pire que tous les maux qui te sont arrivés depuis ta jeunesse jusqu'à présent. »

9. Alors le roi se leva et il s'assit à la porte. On l'annonça à tout le peuple en disant: « Voici que le roi est assis à la porte. » Et tout le peuple vint devant le roi.

10. Tout le peuple, dans toutes les tribus d'Israël, s'accusait, en disant: « Le roi nous a délivrés de la main de nos ennemis; c'est lui qui nous a sauvés de la main des Philistins; et maintenant il a dû fuir du pays devant Absalom.

11. Or Absalom, que nous avions oint pour régner sur nous, est mort dans la bataille: pourquoi donc ne parlez-vous pas de faire revenir le roi? »

12. Le roi David envoya parler aux prêtres Sadoc et Abiathar en ces termes: « Parlez aux anciens de Juda et dites-leur: Pourquoi seriez-vous les derniers à ramener le roi dans sa maison?

13. Vous êtes mes frères, vous êtes mes os et ma chair: pourquoi seriez-vous les derniers à ramener le roi. »

14. Vous direz aussi à Amasa; « N'es-tu pas mon os et ma chair? Que Dieu me traite dans toute sa rigueur, si tu ne deviens pas devant moi pour toujours chef de l'armée à la place de Joab! »

15. Et David fléchit le coeur de tous les hommes de Juda comme d'un seul homme; et ils envoyèrent dire au roi: « Reviens, toi et tous tes serviteurs ».

16. Le roi revint et arriva jusqu'au Jourdain; et Juda se rendit à Galgala pour aller au-devant du roi et faire passer au roi le Jourdain.

17. Séméï, fils de Géra, Benjamite, de Bahurim, se hâta de descendre avec les hommes de Juda à la rencontre du roi David.

18. Il avait avec lui mille hommes de Benjamin, et Siba, serviteur de la maison de Saül, et ses quinze fils et ses vingt serviteurs; ils se précipitèrent au Jourdain devant le roi.

19. Déjà le bateau qui devait transporter la maison du roi et se mettre à sa disposition, était passé. Séméï, fils de Géra, se jeta aux pieds du roi, au moment où celui-ci allait passer le Jourdain,

20. et il dit au roi: « Que mon seigneur ne m'impute point d'iniquité, et ne se souvienne pas de l'offence de ton serviteur, le jour où le roi mon seigneur sortait de Jérusalem, pour y prêter attention, ô roi!

21. Car ton serviteur reconnaît que j'ai péché; et voici que je viens aujourd'hui le premier de toute la maison de Joseph pour descendre à la rencontre du roi mon seigneur. »

22. Abisaï, fils de Sarvia, prit la parole et dit: « Au contraire, Séméï ne doit-il pas être mis à mort pour avoir maudit l'oint de Yahweh? »

23. Mais David dit: « Qu'ai-je à faire avec vous, fils de Sarvia, que vous vous faites aujourd'hui mes adversaires? Un homme serait-il mis à mort en ce jour en Israël? Ne sais-je donc pas que je deviens roi aujourd'hui sur Israël? »

24. Et le roi dit à Séméï: « Tu ne mourras point »; et le roi le lui jura.

25. Miphiboseth, petit-fils de Saül, descendit aussi à la rencontre du roi. Il n'avait pas lavé ses pieds ni arrangé sa moustache, il n'avait pas lavé ses vêtements depuis le jour où le roi était parti jusqu'au jour où il revenait en paix.

26. Lorsqu'il vint de Jérusalem au-devant du roi, le roi lui dit: « Pourquoi n'es-tu pas venu avec moi, Miphiboseth? »

27. Et il répondit: « Mon seigneur le roi, mon serviteur m'a trompé; car ton serviteur s'était dit: Je ferai seller l'ânesse, je monterai sur elle et j'irai avec le roi! Car ton serviteur est boiteux.

28. Et il a calomnié ton seviteur auprès de mon seigneur le roi. Mais mon seigneur le roi est comme un ange de Dieu; fais ce qui te semblera bon.

29. Car toute la maison de mon père n'est faite pour mon seigneur le roi que de gens dignes de mort; et cependant tu as mis ton serviteur au nombre de ceux qui mangent à ta table. Quel droit puis-je encore avoir de crier encore vers le roi? »

30. Le roi lui dit: « Pourquoi tant de paroles? Je l'ai déclaré: toi et Siba, vous partagerez les terres. »

31. Et Miphiboseth dit au roi: « Qu'il prenne même le tout, puisque mon seigneur le roi est rentré en paix dans sa maison. »

32. Berzellaï le Galaadite descendit de Rogelim et passa vers le roi au Jourdain pour l'accompagner au fleuve.

33. Berzellaï était très vieux, âgé de quatre-vingt ans; il avait fourni des aliments au roi pendant son séjour à Mahanaïm, car c'était un homme fort riche.

34. Le roi dit à Berzellaï « Passe avec moi, je te nourrirai chez moi à Jérusalem. »

35. Mais Berzellaï répondit au roi: « Combien d'années ai-je encore à vivre, pour que je monte avec le roi à Jérusalem?

36. Je suis aujourd'hui âgé de quatre-vingt ans. Puis-je distinguer ce qui est bon de ce qui est mauvais? Ton serviteur peut-il savourer ce qu'il mange et ce qu'il boit? Puis-je encore entendre la voix des chanteurs et des chanteuses? Et pourquoi ton serviteur serait-il encore à charge à mon seigneur le roi?

37. Ton serviteur passera un peu au delà du Jourdain avec le roi. Et pourquoi le roi m'accorderait-il cette récompense?

38. Laisse, je t'en prie, ton serviteur s'en retourner, et que je meure dans ma ville, près du sépulcre de mon père et de ma mère. Mais voici ton serviteur Chamaam; qu'il passe avec le roi mon seigneur, et fais pour lui ce que tu trouveras bon. »

39. le roi dit: « Que Chamaam passe avec moi, et je ferai pour lui tout ce qui te plaira; et tout ce que tu désireras de moi, je te l'accorderai. »

40. Et quand tout le peuple eut passé le Jourdain, le roi le passa aussi, et le roi baisa Berzellaï et le bénit, et celui-ci retourna chez lui.

41. Le roi passa à Galgala, et Chamaam passa avec lui; et tout le peuple de Juda, ainsi que la moitié du peuple d'Israël escortèrent le roi.

42. Mais voici que tous les hommes d'Israël vinrent auprès du roi et lui dirent: « Pourquoi nos frères, les hommes de Juda, t'ont-ils enlevé, et ont-ils fait passer le Jourdain au roi, à sa maison et à tous les gens de David avec lui? »

43. Tous les hommes de Juda répondirent aux hommes d'Israël: « C'est que le roi me tient de plus près; pourquoi te fâches-tu de cela? Avons-nous vécu aux dépens du roi? Ou bien en avons-nous reçu quelque chose? »

44. Les hommes d'Israël répondirent aux hommes de Juda, en disant: « J'ai dix parts sur le roi, et même David m'appartient plus qu'à toi. Pourquoi m'as-tu fait cette injure? Ma parole n'a-t-elle pas été la première pour rétablir mon roi? Et le langage des hommes de Juda fut plus dur que celui des hommes d'Israël.



Livros sugeridos


“O santo silêncio nos permite ouvir mais claramente a voz de Deus”. São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.