1. Mais pour ceux qui sont dans le Christ Jésus, cette condamnation n'existe plus.

2. Dans le Christ Jésus, la loi de l'Esprit qui est vie t'a délivré de la loi du péché et de la mort.

3. La Loi n'y pouvait rien car la chair ne suivait pas; alors Dieu a envoyé son propre Fils pour faire face au péché; il l'a rendu semblable à cette chair liée au péché et il a condamné le péché dans la chair.

4. Grâce à cela les exigences de la Loi sont maintenant réalisées en nous qui vivons selon l'Esprit et non plus selon la chair.

5. Ceux qui vivent selon la chair vont aux choses de la chair, et ceux qui vivent selon l'Esprit vont aux choses de l'Esprit.

6. Mais il n'y a que mort dans les désirs de la chair; par contre, ce que l'esprit désire est vie et paix.

7. Les projets de la chair sont contraires à Dieu, car la chair ne se soumet pas à la loi de Dieu, et elle ne peut pas se soumettre.

8. C'est pourquoi ceux qui en restent à la chair ne peuvent pas plaire à Dieu.

9. Mais vous n'êtes plus dans la chair: vous vivez dans l'esprit puisque l'Esprit de Dieu habite en vous. Si quelqu'un n'avait pas l'Esprit du Christ, il ne lui appartiendrait pas.

10. Mais le Christ est en vous, et si le corps est mort à cause du péché, l'esprit, est vie pour avoir été sanctifié.

11. Et si l'Esprit de Celui qui a ressuscité Jésus d'entre les morts habite en vous, Celui qui a ressuscité Jésus Christ d'entre les morts, rendra aussi la vie à vos corps mortels, grâce à son Esprit qui habite en vous.

12. Donc frères, rompez avec la chair, vous ne devez plus vivre selon la chair.

13. Car si vous vivez selon la chair, il vous faudra mourir, mais si avec l'Esprit vous faites mourir les oeuvres du corps, vous vivrez.

14. Vous le savez, tous ceux qui sont conduits par l'Esprit de Dieu sont fils et filles de Dieu.

15. Alors, finie la crainte: vous n'avez pas reçu un esprit d'esclaves mais un esprit de fils; c'est lui qui nous pousse à appeler: "Papa! Père!"

16. L'Esprit assiste notre esprit et lui redit que nous sommes enfants de Dieu.

17. Etant fils, vous êtes héritiers, héritiers de Dieu, ses héritiers avec le Christ. Et quand nous aurons souffert avec lui, nous serons avec lui dans la Gloire.

18. Je pense que ce que nous souffrons pour un temps limité n'a pas de comparaison avec la Gloire qui nous attend et qui doit se manifester.

19. Le monde créé attend que les fils et filles de Dieu viennent au grand jour: c'est cela qui ne le laisse pas en repos.

20. Car si la création actuellement ne peut rien faire de valable et durable, cela ne vient pas d'elle mais de celui qui lui a imposé ce destin. Il lui reste cependant une espérance:

21. la création aussi cessera de travailler pour ce qui se défait, et recevra sa part de la liberté et de la gloire des enfants de Dieu.

22. Nous voyons bien que toute la création gémit et souffre comme pour un enfantement.

23. Nous-mêmes, bien que nous ayons reçu l'Esprit comme un premier don, nous gémissons en nous-mêmes, dans l'attente de nos droits de fils et de la rédemption de notre corps.

24. Déjà nous sommes sauvés, mais tout reste une espérance, et dès qu'on voit ce qu'on espére, ce n'est plus l'espérance. Comment espérer ce que déjà on voit?

25. Espérons donc sans voir, et nous l'aurons si nous persévérons.

26. Nous sommes faibles, mais l'Esprit vient à notre secours. Comment et pour quoi devons-nous prier? Nous ne le savons pas, mais l'Esprit le demande pour nous sans paroles, comme dans un gémissement.

27. Et Celui qui scrute les coeurs comprend les aspirations de l'Esprit, car l'Esprit veut obtenir pour les saints ce qui est de Dieu.

28. Nous savons que pour ceux qui aiment Dieu, ceux qu'il a choisis et appelés, Dieu se sert de tout pour leur bien.

29. Ceux qu'il a connus d'avance, il les a destinés à être comme son Fils, comme à son image, pour qu'il soit le premier-né au milieu de nombreux frères.

30. Ceux qu'il a ainsi destinés, il les a appelés; ceux qu'il a appelés, il les a faits justes et droits; ceux qu'il a faits justes et droits, il leur a donné la Gloire.

31. Que dire de plus? Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous?

32. Il n'a même pas épargné son propre Fils, mais il l'a livré pour nous tous. Comment donc ne nous donnera-t-il pas tout le reste avec lui?

33. Qui accusera ceux que Dieu appelle? C'est Dieu leur juge.

34. Qui les condamnera? Le Christ qui est mort et, plus encore, ressuscité, qui est à la droite de Dieu et qui intercède en notre faveur?

35. Qui nous enlèvera cet amour du Christ: une catastrophe, une épreuve, une persécution, la faim, le manque de tout, le danger, le glaive?

36. Il est bien écrit: A cause de toi nous sommes massacrés tout au long du jour, nous sommes traités comme des brebis à l'abattoir.

37. Mais au milieu de tout, nous restons les vainqueurs grâce à celui qui nous aime.

38. Je sais que ni la mort, ni la vie, ni les anges, ni les forces du monde, ni le présent, ni le futur,

39. ni les puissances du ciel ou de l'enfer ou quelque autre créa ture ne peut nous priver de cet amour de Dieu dans le Christ Jésus notre Seigneur.



Livros sugeridos


“Por que a tentação passada deixa na alma uma certa perturbação? perguntou um penitente a Padre Pio. Ele respondeu: “Você já presenciou um tremor de terra? Quando tudo estremece a sua volta, você também é sacudido; no entanto, não necessariamente fica enterrado nos destroços!” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.