1. Qui appelle? n'est-ce pas la Sagesse? Cette voix, n'est-ce pas l'Intelligence?

2. Elle s'est postée sur la hauteur, au bord de la route, au carrefour des chemins.

3. La voici qui appelle, juste aux portes de la ville, aux entrées les plus fréquentées:

4. "C'est à vous, les humains, que je m'adresse, je lance un appel aux enfants des hommes!

5. Apprenez à juger, vous qui ne savez pas, et vous qui ne pensez à rien, devenez réfléchis!

6. Ecoutez-moi, je dirai l'essentiel, rien ne sort de mes lèvres qui ne soit exact.

7. C'est la vérité qui tombe de ma bouche, car je déteste les discours hypocrites.

8. Toutes mes paroles sont sincères, pas une qui soit douteuse ou falsifiée.

9. Toutes sont exactes: un esprit ouvert s'en rend compte; elles sont justes: on le voit avec un peu de savoir.

10. Faites vôtre ma discipline, plutôt que l'argent, choisissez la science et non pas l'or fin.

11. La sagesse est plus utile que les perles, quel trésor pourrait l'égaler?

12. Moi, la Sagesse, j'habite avec l'art de juger, l'action réfléchie me compte entre ses amies.

13. (Détester le mal, c'est craindre Yahvé). Je déteste l'orgueil et l'arrogance, les chemins qui mènent au mal et l'hypocrisie.

14. Mais chez moi l'on trouve bon sens et savoir-faire, l'intelligence ainsi que la puissance.

15. Par moi règnent les rois, et leurs ministres décident avec justice;

16. grâce à moi se maintiennent les princes, et les grands, et ceux qui gouvernent la terre.

17. J'aime ceux qui m'aiment, ceux qui me cherchent me rencontrent.

18. Ils trouvent avec moi honneur et richesse, fortune durable et prospérité.

19. Mes fruits sont meilleurs que l'or fin, ce que j'apporte vaut bien plus que l'argent.

20. Je fais route sur un chemin de droiture, d'où partent en tout sens les sentiers de la justice;

21. je vais, comblant de biens ceux qui m'aiment, et je fais pour eux le plein de leurs réserves.

22. Yahvé m'a créée, - ce fut le début de son oeuvre - avant toutes ses créatures, depuis toujours.

23. Avant les siècles je fus formée, dès le commencement, bien avant la terre.

24. Les océans n'étaient pas là quand je suis née, pas une des fontaines d'où jaillissent les mers.

25. Les montagnes n'étaient pas apparues, pas de collines encore quand je fus enfantée,

26. Yahvé n'avait pas fait la terre et la campagne, ni même la poussière primitive du monde.

27. J'étais là quand il mit les cieux en place, quand il traça sur l'océan le cercle des terres,

28. quand il mit d'office les nuées dans les hauteurs et régla au fond des mers le débit de leurs eaux,

29. quand il imposa à la mer ses frontières, une limite que ne franchiraient pas les flots. Alors qu'il posait les fondements de la terre,

30. moi, à ses côtés, je faisais maître d'oeuvre. J'étais, jour après jour, tout son plaisir, et sans cesse je jouais en sa présence.

31. Je joue sur ce monde, sur la terre qu'il a faite, et mon grand plaisir, c'est d'être chez les humains.

32. Vous donc, mes fils, écoutez-moi: heureux ceux qui suivent mes chemins!

33. Accueillez ma discipline et devenez des sages, ne la méprisez pas!

34. Heureux celui qui m'écoute, qui chaque jour veille à ma porte et reste sur le seuil, en éveil.

35. Car celui qui me trouve a trouvé la vie, les faveurs de Yahvé viendront sur lui;

36. mais celui qui m'offense attente à sa vie, tous ceux qui me haïssent ont choisi la mort."



Livros sugeridos


“Reflita no que escreve, pois o Senhor vai lhe pedir contas disso.” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.