1. Israël s'installa à Chittim et le peuple se livra à la prostitution avec les filles de Moab.

2. Elles invitèrent le peuple à sacrifier à leurs dieux: le peuple mangea et se prosterna devant leurs dieux.

3. Israël s'attacha au Baal de Péor et la colère de Yahvé s'enflamma contre Israël.

4. Yahvé dit alors à Moïse: "Prends tous les meneurs du peuple, empale-les à la face du soleil, devant Yahvé; ainsi la colère de Yahvé se détournera d'Israël."

5. Moïse dit aux chefs d'Israël: "Que chacun tue ceux de ses hommes qui se sont prostitués avec le Baal de Péor."

6. Juste à ce moment-là un Israélite ramenait à sa tente une Madianite, sous le regard de Moïse et de toute la communauté d'Israël qui pleuraient à l'entrée de la Tente du Rendez-Vous.

7. A cette vue, Pinhas fils d'Eléazar, fils d'Aaron le prêtre, saisit une lance,

8. suivit l'Israélite dans l'arrière-tente et les transperça tous les deux, lui et la femme, en plein ventre. Aussitôt cessa le fléau qui pesait sur Israël:

9. car déjà vingt quatre mille d'entre eux étaient morts de ce fléau.

10. Yahvé dit à Moïse:

11. "Pinhas fils d'Eléazar, fils d'Aaron le prêtre, a éloigné ma colère des Israélites quand il s'est montré jaloux pour moi au milieu d'eux.

12. C'est pourquoi tu vas lui dire que je m'engage à le récompenser.

13. Je m'engage à lui donner le sacerdoce pour toujours, à lui et à sa descendance, car il s'est montré jaloux pour son Dieu et a réparé au nom des Israélites."

14. L'Israélite qui était mort, frappé avec la Madianite, s'appelait Zimri, fils de Salou; il était un des chefs de la tribu de Siméon.

15. Le nom de la Madianite mise à mort était Kozbi, fille de Sour, chef d'une famille de Madian.

16. Yahvé dit alors à Moïse:

17. "Attaque les Madianites et frappe-les,

18. car ils vous ont attaqués par leur idolâtrie. Ils ont rusé avec vous dans l'affaire de Péor et dans l'affaire de Kozbi, leur soeur, fille d'un prince de Madian, c'est elle qui fut frappée au jour du fléau, dans l'affaire du Péor.



Livros sugeridos


A humildade e a caridade são as “cordas mestras”. Todas as outras virtudes dependem delas. Uma é a mais baixa; a outra é a mais alta. ( P.e Pio ) São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.