1. Judith leur dit: "Ecoutez-moi, frères, prenez cette tête et suspendez-la au créneau du rempart.

2. Et lorsque le jour se lèvera, lorsque le soleil paraîtra sur la terre, que chacun prenne ses armes. Tous les hommes valides sortiront de la ville avec un chef à leur tête, comme si vous alliez descendre dans la plaine vers les avant-postes des Assyriens. Mais vous ne descendrez pas.

3. Alors ils prendront leurs armes, ils iront au camp pour réveiller les généraux de l'armée d'Assyrie, et ceux-ci à leur tour courront vers la tente d'Holoferne. En ne le voyant pas, ils seront pris de panique et prendront la fuite devant vous.

4. Alors vous les poursuivrez, vous et tous ceux qui habitent sur le territoire d'Israël et vous les abattrez sur les chemins.

5. Mais pour commencer, appelez-moi Akior l'Ammonite, pour qu'il voie et reconnaisse celui qui a méprisé la maison d'Israël, celui qui l'avait envoyé au milieu de nous comme on envoie un homme à la mort."

6. On partit donc chercher Akior chez Osias. Lorsqu'il fut là et qu'il vit la tête d'Holoferne que l'un des hommes de l'assemblée tenait à la main, il tomba la face contre terre, évanoui.

7. On le releva; alors il se jeta aux pieds de Judith et se prosterna devant elle en disant: "Bénie sois-tu dans tous les foyers de Juda et parmi tous les peuples! Tous ceux qui entendront prononcer ton nom, seront frappés d'étonnement.

8. Maintenant, dis-moi ce que tu as fait durant ces jours." Et Judith lui raconta devant tout le peuple ce qu'elle avait fait, depuis le jour où elle était sortie jusqu'à ce moment où elle leur parlait.

9. Quand elle eut cessé de parler, le peuple acclama à grands cris et fit entendre dans toute la ville des cris de joie.

10. En voyant ce que le Dieu d'Israël avait fait, Akior crut fermement en Dieu et se fit circoncire; c'est ainsi qu'il est entré dans le peuple d'Israël.

11. Au lever du jour, on accrocha la tête d'Holoferne au rempart; tous les hommes prirent leurs armes et sortirent par groupes vers les pentes de la montagne.

12. Lorsque les Assyriens les aperçurent, ils partirent prévenir leurs chefs. Ceux-ci allèrent trouver les généraux et tous les officiers supérieurs.

13. Eux se présentèrent à la tente d'Holoferne et dirent à celui qui était chargé de toutes ses affaires: "Réveille notre seigneur! Ce peuple d'esclaves est maintenant assez téméraire pour descendre et nous attaquer! Ils veulent vraiment se faire massacrer jusqu'au dernier."

14. Bagoas entra et frappa des mains à la porte de la tente, car il pensait qu'Holoferne dormait avec Judith.

15. Mais comme personne ne semblait répondre, il écarta la tenture, entra dans la chambre à coucher et le trouva par terre, mort et décapité.

16. Il poussa un cri déchirant, il pleurait, gémissait, hurlait, déchirait ses vêtements.

17. Puis il entra dans la tente où logeait Judith: elle n'était plus là. Alors il sortit comme un fou vers l'armée en criant:

18. "Ces esclaves nous ont eus! Une seule femme de chez les Hébreux a couvert de honte la maison du roi Nabukodonozor! Holoferne est sur le sol, sans tête!"

19. En entendant cela, les chefs de l'armée d'Assyrie déchirèrent leurs vêtements; ils en étaient si bouleversés qu'ils se lamentaient et poussaient de grands cris au milieu du camp!



Livros sugeridos


“Padre, eu não acredito no inferno – falou um penitente. Padre Pio disse: Acreditará quando for para lá?” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.