1. Makir était le premier-né de Manassé, qui lui-même était le premier-né de Joseph. C'était un homme de guerre et il reçut en héritage le Galaad et le Bashan.

2. Voici à présent ce qui concerne les autres fils de Manassé et leurs clans: les fils d'Abiézer, les fils d'Hélek, les fils d'Asriel, les fils de Chékem, les fils de Héfer et les fils de Chémida (c'étaient les enfants mâles de Manassé, fils de Joseph, selon leurs clans).

3. Séloféhad, fils de Héfer, fils de Galaad, fils de Makir, fils de Manassé, n'avait pas de fils, mais seulement des filles. Elles s'appelaient: Mahla, Noa, Hogla, Milka et Tirsa.

4. Elles vinrent donc trouver le prêtre Eléazar et Josué, fils de Noun, ainsi que tous les chefs. Elles leur dirent: "Yahvé a ordonné à Moïse de nous donner un héritage au milieu de nos frères." On leur donna donc un héritage au milieu des frères de leur père, selon l'ordre de Yahvé.

5. Manassé reçut donc dix parts en plus du pays de Galaad et du Bashan de l'autre côté du Jourdain,

6. puisque les filles de Manassé reçurent un héritage au milieu de ses fils. Le Galaad appartenait aux autres fils de Manassé.

7. Du côté d'Asher, le Mikmétat qui fait face à Sichem formait la frontière. Celle-ci descendait au sud vers Yachib qui est la source de Tapoua.

8. Manassé possédait en effet la région de Tapoua, mais Tapoua sur la frontière de Manassé appartenait à Ephraïm.

9. La frontière se prolongeait par le torrent de Kana; au sud du torrent se trouvaient les villes d'Ephraïm, outre celles que possédait Ephraïm au milieu des villes de Manassé. La frontière de Manassé passait au nord du torrent et s'achevait à la mer.

10. Le sud appartenait à Ephraïm et le nord à Manassé, et la mer en faisait la limite. Il touchait Asher au nord et Issacar à l'est.

11. Dans le territoire d'Issacar et dans celui d'Asher, Manassé possédait Beth-Chéan et les villes qui en dépendent, Yibléam et les villes qui en dépendent, les habitants de Dor et des villes qui en dépendent, les habitants de Tanak et de Méguiddo et les villes qui en dépendent (ces trois dernières villes sont situées sur des hauteurs).

12. Comme les fils de Manassé ne purent s'emparer de ces villes, les Cananéens demeurèrent dans le pays.

13. Cependant, lorsqu'ils furent devenus plus forts, les Israélites soumirent les Cananéens à la corvée, mais ils ne les chassèrent pas.

14. Les fils de Joseph dirent à Josué: "Pourquoi nous as-tu donné pour héritage un seul lot et une seule part, alors que nous formons un peuple nombreux, tellement Yahvé nous a bénis jusqu'à ce jour."

15. Josué leur répondit: "Si vous êtes un peuple nombreux, montez vers la forêt des Périsites et des Réphaïm. Défrichez-la pour votre compte, si la montagne d'Ephraïm est trop petite pour vous."

16. Les fils de Joseph lui dirent: "La montagne ne nous suffit pas, mais les Cananéens qui habitent la plaine ont tous des chars de fer, aussi bien ceux qui habitent à Beth-Chéan et dans ses villages, que ceux qui habitent dans la plaine d'Yizréel."

17. Alors Josué répondit à la maison de Joseph, à Ephraïm et à Manassé: "Vous êtes un peuple nombreux et vous êtes très forts. Il n'y aura pour vous qu'une seule part.

18. La montagne vous appartient: vous la déboiserez, puisque c'est une forêt, et elle sera à vous dans toute son étendue. Le Cananéen a beau être fort et avoir des chars de fer, vous la lui prendrez.



Livros sugeridos


“As almas! As almas! Se alguém soubesse o preço que custam”. São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.