1. Tu voudrais appeler? Mais qui te répondra? Vers lequel des Saints te tourneras-tu?

2. L'insensé est victime de ses délires, c'est leur propre violence qui tue les têtes folles.

3. J'ai vu l'insensé bien enraciné, et tout d'un coup sa demeure s'est écroulée.

4. Ses enfants ne trouvaient plus qui les aide, qui les défende en haut lieu face aux attaques.

5. Des affamés pillaient leur récolte et l'emportaient dans leurs cachettes; d'autres avaient soif de leurs biens.

6. Non, le désordre ne sort pas de la terre, le malheur ne germe pas du sol.

7. Mais si l'homme est né pour mal faire, c'est alors que les flammes s'élèvent.

8. A ta place, j'irais droit à Dieu: c'est à lui que j'exposerais ma cause,

9. car ses oeuvres dépassent ce qu'on peut comprendre, il fait des miracles sans nombre.

10. Il déverse la pluie sur la terre pour irriguer la surface des champs.

11. Il élève ceux qui étaient bas, et rend la joie aux affligés.

12. Il déjoue les manoeuvres des astucieux, et quoi qu'ils fassent, ils ne peuvent s'en remettre.

13. Il prend au piège les sages dans leur astuce, et réduit à rien les projets des intrigants.

14. En plein jour les ténèbres les assaillent, ils tâtonnent à midi comme dans la nuit.

15. Mais Dieu sauve de leur gueule les opprimés, il arrache le faible à la main du violent.

16. Le pauvre alors reprend espoir: l'injustice? On lui a fermé la bouche.

17. Heureux l'homme que Dieu corrige! ne méprise pas la leçon du Tout-Puissant.

18. Après avoir blessé il soigne la plaie, après avoir meurtri, ses mains guérissent.

19. Par six fois il te sauve de la détresse, une septième encore? le mal ne t'atteint pas.

20. Que vienne la famine, il t'arrache à la mort; au combat, il te préservera de l'épée.

21. Tu échapperas aux coups de la langue, tu n'auras pas à craindre l'assaut du pillard.

22. Les agressions, la pénurie, tu en riras, les bêtes féroces, tu n'en auras pas peur.

23. Plus de pierres dans tes champs: la terre te servira, les bêtes nuisibles feront la paix avec toi.

24. Tu sauras que tout prospère en ta tente, visitant tes terres, tu n'y verras nul dommage.

25. Sous tes yeux ta race se multipliera, tes rejetons pousseront comme l'herbe des champs.

26. Tu iras à la tombe quand tu seras mûr, comme une gerbe qu'on ramasse en son temps.

27. Tout cela, nous l'avons observé: c'est vrai! nous en sommes témoins, sache-le toi aussi.



Livros sugeridos


“A mansidão reprime a ira.” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.