1. Alors Joseph donna cet ordre à son intendant: "Remplis de nourriture les sacs de ces hommes, autant qu'ils peuvent en emporter, et remets l'argent de chacun à l'entrée de son sac.

2. Puis tu mettras ma coupe, la coupe d'argent, à l'entrée du sac du plus jeune, avec l'argent de son blé." L'intendant fit donc ce que Joseph avait commandé.

3. Au lever du jour, on renvoya ces hommes avec leurs ânes.

4. Ils venaient tout juste de sortir de la ville, ils n'étaient donc pas très loin, lorsque Joseph dit à son intendant: "Lance-toi à la poursuite de ces hommes et, lorsque tu les auras rejoints, tu leur diras: Pourquoi avez-vous rendu le mal pour le bien?

5. Pourquoi avez-vous volé la coupe en argent de mon maître? N'est-ce pas celle dans laquelle il boit et avec laquelle il pratique la divination? Ce que vous avez fait là va vous porter malheur."

6. L'intendant courut donc les rejoindre et leur répéta les paroles de Joseph.

7. Ils lui répondirent: "Pourquoi mon seigneur nous parle-t-il de cette façon? Nous n'avons pas l'habitude d'agir ainsi!

8. L'argent que nous avions trouvé sur le dessus de nos sacs, nous l'avons rapporté du pays de Canaan. Comment donc aurions-nous volé de l'argent ou de l'or dans la maison de ton maître?

9. Si tu trouves cette coupe sur l'un de tes serviteurs, qu'il soit mis à mort, et que nous devenions les esclaves de mon seigneur."

10. Il leur dit: "Soit! je vais vous juger sur vos paroles. Celui chez qui l'on trouvera la coupe sera mon esclave, et vous, vous serez libres."

11. Sans perdre de temps, chacun déposa à terre son sac de blé et l'ouvrit.

12. La fouille commença par l'aîné, et finit par le plus jeune: on trouva la coupe dans le sac de Benjamin.

13. Tous alors déchirèrent leurs vêtements et, après avoir chargé leurs sacs sur leurs ânes, ils retournèrent vers la ville.

14. Juda et ses frères rentrèrent dans la maison de Joseph; il était là et ils se prosternèrent à terre devant lui.

15. Joseph leur dit: "Qu'avez- vous fait? Ne savez-vous pas qu'un homme comme moi est capable de tout deviner?"

16. Alors Juda lui dit: "Nous n'avons rien à répondre à mon seigneur. Comment pourrions-nous nous justifier? Dieu a dévoilé la faute de tes serviteurs; nous serons donc les esclaves de mon seigneur, nous et celui dans la main duquel on a trouvé la coupe."

17. Mais il leur dit: "Dieu me garde de faire cela! Celui sur qui on a trouvé ma coupe sera mon esclave, mais vous, retournez en paix vers votre père!"

18. Juda s'avança alors vers lui, et dit: "Je t'en supplie mon seigneur, permets-moi seulement de te dire un mot. Ne te mets pas en colère contre ton serviteur, bien que tu sois comme le Pharaon.

19. Mon seigneur, tu nous as interrogés; tu nous as demandé: Avez-vous un père ou un frère?

20. Nous te l'avons dit, à toi mon seigneur: Nous avons un père qui est vieux. Dans sa vieillesse, il a eu un garçon qui reste seul de sa mère, car son frère est mort. Et cet enfant, son père l'aime.

21. Tu as ajouté en nous parlant: Amenez-le moi pour que je le voie!

22. Nous t'avons répondu, à toi mon seigneur: Le garçon ne peut pas quitter son père, s'il manquait à son père, celui-ci en mourrait.

23. Alors tu nous as dit: Si votre plus jeune frère ne vient pas avec vous, inutile de chercher à me voir.

24. Aussi, lorsque nous sommes remontés vers notre père, nous lui avons rapporté tes paroles, mon seigneur.

25. Et plus tard, quand notre père nous a dit de retourner pour acheter un peu de nourriture,

26. nous lui avons répété: Nous ne pouvons pas y aller si notre plus jeune frère ne vient pas avec nous. Nous ne partirons pas, car nous ne pourrons revoir cet homme que si notre plus jeune frère est avec nous.

27. Alors mon père nous a dit: Vous savez que ma femme Rachel m'a donné deux garçons.

28. Le premier a disparu et j'ai dit: Il a sûrement été dévoré. Je ne l'ai jamais revu jusqu'à ce jour.

29. Si vous m'enlevez en core celui-là et qu'il lui arrive malheur, vous aurez fait descendre mes cheveux blancs dans la tristesse au séjour des morts.

30. Ainsi, de la vie du garçon dépend celle de mon père. Et si je rentre chez mon père sans le garçon,

31. dès qu'il verra que le garçon n'est pas là, il en mourra, et tes serviteurs auront fait descendre les cheveux blancs de notre père, dans la tristesse, au séjour des morts.

32. Je me suis porté garant du garçon auprès de mon père et je lui ai dit: Si je ne le ramène pas, je serai coupable envers mon père pour toujours.

33. Maintenant donc, permets que moi, ton serviteur, je reste à la place du garçon comme ton esclave, et que le garçon s'en retourne avec ses frères. Je ne pourrais pas supporter le malheur qui frapperait mon père!"



Livros sugeridos


“Pobres e desafortunadas as almas que se envolvem no turbilhão de preocupações deste mundo. Quanto mais amam o mundo, mais suas paixões crescem, mais queimam de desejos, mais se tornam incapazes de atingir seus objetivos. E vêm, então, as inquietações, as impaciências e terríveis sofrimentos profundos, pois seus corações não palpitam com a caridade e o amor. Rezemos por essas almas desafortunadas e miseráveis, para que Jesus, em Sua infinita misericórdia, possa perdoá-las e conduzi-las a Ele.” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.